Villes « Bike friendly » en Côte d’Opale Nord.

DSC04653

La Côte d’Opale est une région touristique très fréquentée, on le sait, avec le « Grand Site des Deux Caps », l’un des deux Grands Sites de France au nord de Paris. De nombreux touristes étrangers fréquentent notre côte et j’ai voulu voir s’il existe ou non des endroits « bike-friendly » sur cette Côte d’Opale (partie nord, de Boulogne-sur-Mer à la frontière belge), sachant que les touristes cyclistes (exclusivement, ou par moments), eux, sont bien là. Nous verrons comment ils sont accueillis. Il sera bien évidemment tenu compte également de ce qui facilite ou non la vie des cyclistes au quotidien, puisque dans les discours, il est toujours avancé une « volonté de faire du vélo…un mode de déplacement à part entière »…

Ce premier « état des lieux », sorte de palmarès 2015 se place résolument du côté et avec le regard des usagers cyclistes, des micro-trottoirs ayant été réalisés ici ou là durant cet été 2015. En espérant faire réagir les différentes autorités.

Les critères d’évaluation :

  • le stationnement vélos: c’est la chose la plus facile à faire, on peut en installer partout sans entreprendre de grands travaux. C’est d’un effet visuel immédiat et c’est bien sûr, d’une grande utilité pour les cyclistes. Car on le sait, le vol est un des freins à l’utilisation régulière du vélo.

L’absence de stationnement témoigne d’un désintérêt total pour le vélo de la part des municipalités.

Les aménagements spécifiques:

  • pistes cyclables séparées de la circulation

  • couloirs cyclables (partage de la chaussée entre les divers types d’usagers)

  • contre-sens cyclables : voie en sens unique autorisée aux cyclistes dans les deux sens ;

  • Sas aux feux : espace permettant aux vélos de se positionner devant les voitures au redémarrage

  • Feux spécifiques « vélos »

Les aménagements plus généraux:

  • zones à circulation motorisée apaisée (zone 30, zone de rencontre) avec piétons et cyclistes prioritaires

  • voies multi-usages (chemins non goudronnés, voies vertes)

  • Services

  • Systèmes de vélos en libre-service (VLS)

  • Visites touristiques

  • Velostation, maison du vélo

  • Vélocistes

  • Association(s) d’usagers

Cette première évaluation tient compte surtout du stationnement et des aménagements au sol de base, d’un coût abordable partout. En effet, pour le reste, les différentes villes n’ayant pas la même taille, elles n’ont pas non plus les mêmes possibilités financières.

Photos Munich 053

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s