Bikes vs cars (2015): le film qui montre le combat des cyclistes dans les grandes villes du monde.

Traduction du texte paru sur « Bikes vs cars« . Videos sans sous-titres, lisez le texte.

The bicycle, an amazing tool for change. Activists and cities all over the world are moving towards a new system. But will the economic powers allow it? Bikes vs Cars, a new film project from BANANAS!* and Big Boys Gone Bananas!* director Fredrik Gertten, looks into and investigates the daily global drama in traffic around the world.

Le vélo, un outil étonnant pour le changement. Partout dans le monde, des militants « vélo » et des villes sont en train de passer dans un nouveau système. Mais les puissances économiques l’autoriseront-elles ? « Bikes vs cars » (bikes versus cars= Les vélos contre les autos) du réalisateur suédois Fredrik Gertten regarde et enquête dans le drame quotidien global de la circulation dans le monde.

Climate change and never-ending gridlocks frustrate people more than ever. Instead of whining, people in cities around the world take on the bicycle as a Do It Yourself solution. Road rage and poor city planning creates daily death amongst the bicyclists. And now they demand safe lanes.

Le changement climatique et les embouteillages sans fin frustrent les gens plus que jamais. Au lieu de se plaindre, des citadins dans des villes du monde envisagent le vélo comme une solution à mettre soi-même en place. L’agressivité au volant et un urbanisme lamentable amènent la mort chaque jour chez les cyclistes. Et maintenant ils exigent des couloirs sécurisés.

It’s an uneven fight. Activists and politicians that work for change are facing a multi-billion dollar car, oil and construction industry that use all their means to keep society car dependent. We know that the world needs radical changes to save the climate and the environment, but the car industry is selling more cars than ever. Today there are one billion cars in the world. By 2020, that number will double.

C’est une lutte inégale. Les activistes et les politiques qui agissent pour le changement font face à une industrie multi-milliardaire en dollars de l’automobile, du pétrole et de la construction qui utilisent tous les moyens pour maintenir la société dans cette dépendance à la voiture. Nous savons que le monde a besoin de changements radicaux pour sauver le climat et l’environnement, mais l’industrie automobile vend plus de voitures que jamais. Aujourd’hui un milliard dans le monde, le double vers 2020.

The film will follow the individuals around the world that are fighting to create change. We meet Aline at Sao Paulo’s Ciclofaxia, the weekly Sunday ride where one lane of Paulista Avenue is opened for bikes only. Aline is an inspirational person in the city’s bicycle movement, who tries to focus on the positive aspects of being a cyclist. But that can be difficult in a city where one bicyclist is killed every four days. And in Toronto, where mayor Rob Ford strips away the city’s bike lanes in his battle to win the “war on cars,” we watch as members of the Urban Repair Squad infiltrate the streets at night, using spray paint and stencils to replace them.

bikesvscars2

Le film va suivre de par le monde les individus qui se battent pour créer le changement. On verra Aline de la Ciclofaxia de Sao Paulo lors de la balade hebdomadaire du dimanche Avenida Paulista où un couloir est réservé aux vélos seulement. Aline est une personne phare dans le mouvement vélo de la ville, qui essaie de mettre l’accent sur les aspects positifs d’être cycliste. Mais ça peut être difficile dans une ville où un cycliste est tué tous les quatre jours. Et à Toronto, où le maire Rob Ford enlève les pistes cyclables de la ville dans son combat pour gagner  la « guerre contre les voitures », nous verrons comment les membres du Urban Repair Squad (Equipe de Réparation Urbaine) s’infiltre dans les rues avec des bombes de peinture la nuit pour les rétablir.

From bike activists in Sao Paulo and Los Angeles, fighting for safe bike lanes, to the City of Copenhagen, where forty percent commute by bike daily, Bikes vs Cars will look at both the struggle for bicyclists in a society dominated by cars, and the revolutionary changes that could take place if more cities moved away from car-centric models.

Des activistes vélo à Sao Paulo et Los Angeles, se battant pour des pistes cyclables sûres, à la ville de Copenhague où 40 % des habitants se déplacent à vélo quotidiennement, « Bikes vs cars » montre d’une part le combat pour les cyclistes dans une société dominée par les voitures, et d’autre part les changements révolutionnaires qui pourraient se produire si plus de villes se mettaient à sortir des modèles « auto-centrés ».

Autre bande-annonce

Le film entier peut être vu (version payante) sur vimeo

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s