Etre piéton à Calais (1): suppression d’un plateau traversant!

CIMG3927
Plateau de traversée piétonne devant le centre commercial Calais Coeur de Vie

La politique autophile revendiquée de la municipalité de Calais va bientôt se traduire par un nouvel aménagement en plein centre-ville, en pleine zone 30 : la suppression  du plateau piéton traversant le Bd Jacquard entre le centre commercial « Calais Coeur de Vie » et l’école d’Art, et son remplacement par un simple passage protégé classique, officiellement pour  « des raisons de sécurité ». Le résultat est surtout une diminution drastique de l’ancien espace piéton…

…dans une ville qui en manque cruellement, puisqu’elle est une des rares en France à ne pas avoir de zone piétonne!

Un espace de libre traversée piétonne qui passera d’environ 400m2 à…70 m2 !!! Les trottoirs seront aussi diminués. Et la voiture? pas de changement, ça va bien pour elle, merci!

Avec ce nouveau projet qui circonscrira les piétons sur quelques mètres de zébras seulement, la nouvelle « lisibilité » redonnera du coup plus de raisons aux voitures d’appuyer sur le champignon !

NL-Coeurdevie (2)
Etat projeté (Extrait Nord-Littoral)

Reconnaissons néanmoins que parmi les raisons invoquées, certaines plaidaient depuis longtemps en faveur de la réfection totale de cet espace, existant depuis une dizaine d’années :

  • la détérioration rapide des pavés d’origine, puis les rafistolages hideux pratiqués ;
  • les grands piliers centraux (éclairant la nuit) masquaient la visibilité et des piétons et des automobilistes;

Mais les questions de sécurité ne tiennent pas :
Depuis le temps, les automobilistes s’étaient habitués à ce que des piétons nombreux traversent là de manière informelle, non « canalisée ». Devoir tenir compte des autres usagers en ralentissant, c’est un fondement des politiques d’apaisement de la circulation. Normal, puisqu’on est en zone 30!

Je ne sache pas que cet endroit soit plus accidentogène qu’un autre en ville. De toutes façons, c’est avant tout l’abaissement des vitesses qui sécurise les traversées piétonnes.

Malgré les générations qui passent, il est toujours difficile de limiter un peu la place de la voiture dans le centre-ville. Ce qui serait  bon pour les autres usagers et pour une qualité de vie meilleure. Ce qui s’est fait à Calais-Nord en matière d’apaisement de la circulation (passages piétons surélevés, contre-sens cyclables, rétrécissement de chaussées…) devrait pourtant plutôt servir de modèle.

CIMG3065

Mais non, à contre courant, les aménageurs et décideurs de Calais considèrent sans doute encore comme en 1960 que la voiture est la sève nourricière de la ville…d’ailleurs, on va même remettre du stationnement là où il n’y en avait plus (Place d’Armes, Bd Jacquard) ! CQFD !

Une impossibilité profonde à limiter la place de la voiture

Une zone 30 qui n’en est pas une : en effet, une partie du centre-ville est en zone 30, mais personne ne le sait, on ne la voit pas!

Une zone 30, c’est quoi ?
Article R.110-21

guide_techn_fiche4_technique_zone30_cle29ec98

La zone 30 est donc un espace public où l’on cherche à instaurer un équilibre entre les pratiques de la vie locale et la fonction circulatoire en abaissant la vitesse maximale autorisée pour les véhicules. Ceci doit aider au développement de l’usage de la marche en facilitant les traversées pour les piétons et l’usage du vélo en favorisant la cohabitation des vélos avec les véhicules motorisés sur la chaussée.

En centre-ville de Calais, on a donc une zone 30 qui n’en a pas les caractéristiques :

  • les sorties de zone30 sont signalées mais pas les entrées : l’entrée en zone30 doit se reconnaître par les panneaux et les aménagements : rétrécissements de chaussée, mobilier urbain…
  • doubles voies (inutiles) de circulation dans le même sens autour du théâtre, incitant à la vitesse;
  • les passages-piétons ne devraient pas être marqués. Trouver cependant un compromis pour les personnes mal-voyantes (changement de matériau, plots Braille)
  • Il ne devrait pas y avoir de feux, obligeant ainsi à respecter la priorité à droite
  • Présence de 2×2 voies en plein centre-ville (devant le parc, devant la gare) coupent cette « zone30 » en tronçons;

Un aménagement du centre-ville qui n’est pas conforme à ce qui avait été promis :

En tant qu’élu à l’époque, chargé de la circulation, je participais aux réunions de conception du projet urbain des boulevards. Favorable depuis toujours à la diminution et à l’apaisement de la circulation automobile, vous pensez bien que j’ai insisté lourdement et régulièrement auprès du bureau d’études ainsi que des techniciens pour la prise en compte de ces dispositions.

On m’avait alors rassuré avec les éléments suivants :

  • Etant en zone30, les traversées piétonnes seraient en plateaux surélevés;
  • le terre-plein central en dur, auquel je m’opposais, m’avait été vendu par Calais Opale Bus comme étant la préfiguration de l’emplacement du futur transport en commun en site propre : la Balad’in circulerait au milieu de la voie ! Presque un tramway !! Rien que ça!

Que demander de plus !J’étais évidemment rassuré. La suite a été bien différente…Il m’a fallu batailler pour seulement obtenir un contresens cyclable Bd Pasteur. Malgré mes relances, ça n’avait même pas été intégré !!

Propositions pour l’espace piéton:

Alors, il fallait certes refaire cet espace, esthétiquement et structurellement. Mais pas le supprimer. Au contraire, cette réfection aurait pu être l’occasion de donner plus de place aux piétons :

  • en rendant l’espace plus clair pour tous;
  • en affichant une priorité aux piétons;
  • en surélevant le plateau de quelques centimètres, ainsi franchissable par les Personnes à Mobilité Réduite (il était déjà fait pour les personnes malvoyantes)
  • en installant un revêtement imposant de ralentir (croix en carrefour comme en angleterre).
  • en gardant l’espace de 400 m2.

Comme cet exemple

plateau-pieton-projet

En dépit la plupart du temps d’un discours inverse, on assiste depuis quelque temps, dans d’autres villes également, à un retour en arrière qui redonne plus de place aux voitures (suppression de zones piétonnes, augmentation du stationnement). Finalement, tout ceci n’était-il pas un prétexte ici aussi pour remettre du stationnement ? La question mérite d’être posée…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s