Natacha Bouchart, maire de Calais, ex-sénatrice, faisait partie du CPV!

 

NB-velo
N. Bouchart: Photo montage

Le saviez-vous? en tant que sénatrice du Pas-de-Calais, Natacha Bouchart avait fait le choix d’appartenir au CPV. J’ai découvert il y a peu cet engagement.

Le Club des Parlementaires pour le Vélo a été créé en juillet 2012, à l’initiative de plusieurs  élus adhérents du Club des Villes et Territoires Cyclables (CVTC, 1500 collectivités) afin d’ agir en faveur d’une « vraie politique du vélo en France ». Le CPV prône une inscription du vélo « dans les outils de la relance et du développement économique ».

Quelques-uns des membres fondateurs:

  • Jean-Marie Darmian: ancien maire (PS) de Creon(33), ancien président du CVTC
  • Denis Baupin, ancien adjoint au Maire de Paris, député Vert de Paris, ancien président du CVTC;
  • Annick Lepetit, députée de Paris (PS);
  • Dominique Gillot (PS), ancienne secrétaire d’état, sénatrice du Val-d’Oise (95)
  • Roland Ries, ancien sénateur, maire (PS) de Strasbourg, ville pionnière pour le vélo en France.

En février de cette année, 94 parlementaires en font partie. Voir liste.

cpv
Denis Baupin, au centre

Ayant moi-même représenté la ville de Calais au Conseil d’Administration du CVTC de 2000 à 2008, j’ai pu cotoyer régulièrement D. Baupin et JM Darmian, deux personnalités dynamiques qui savent donner depuis toujours au vélo une place importante dans leur engagement politique plus général. Ils se déplacent quotidiennement à vélo.

L’engagement de nombre d’autres est sans doute aussi important, mais celui d’autres encore, beaucoup moins. La « présence » de Natacha Bouchart dans cette liste depuis 2012 aurait donc dû se traduire par une  volonté forte de développer le vélo à Calais!

Mais un système de Vélos en Libre Service  ne constitue pas à lui seul une politique cyclable!

Notons qu’en  adhérant au CPV, Natacha Bouchart a adhéré à une initiative du Club des Villes et Territoires Cyclables, dont Calais, ville alors reconnue pour ses initiatives, a été membre de 1996 à 2008. C’est en effet la nouvelle maire qui avait fait cesser cette appartenance à une instance nationale, sans doute pour signifier que la nouvelle municipalité n’avait rien à apprendre des journées techniques du Club, ni à échanger avec les autres collectivités en matière de politique vélo!

Quelques rappels concernant sur la prise en compte du vélo à Calais:

content

 

  • Soutien financier à l’association Opale Vélo Services
  • Création d’un système de VLS (le Vel’in), pas directement par la ville (Sitac)

 

pas_content

  • Pas de politique cyclable coordonnée ni au niveau de la ville ni au niveau de l’agglo. Ni étude d’usage, ni programmation, ni intégration dans les réfections de rues (cf rue Descartes, « Ecoquartier!). Pas de « réflexe vélo » dans les projets et aménagements; contrairement à Dunkerque ou Arras.
  • Une politique ouvertement « autophile » qui freine le développement de l’usage du vélo;
  • Pas de vélo dans la communication (conseils aux cyclistes dans le journal municipal, parcours proposés, parcours minutés etc…);
  • Pas de vélo pour le tourisme (pas de plan « pistes et stationnement », pas de parcours touristiques, pas de visites guidées…)
  • Véloroutes de l’agglo en sommeil depuis 2008;
  • Aménagements inutiles: on installe parfois un couloir cyclable, mais pas pour les cyclistes: contre le stationnement sur trottoir… ou en cul de sac!!
CIMG3950
Impasse des Salines!
CIMG3955
Ici 20 arceaux-vélos (chers!) pour… délimiter un parking !

Et rien d’autre ailleurs sur la place pour accrocher son vélo là où on en a besoin!

CIMG3954
Place d’Armes: 0 arceau autour…
  • stationnements faisant cruellement défaut…
CIMG3907
Un hôpital tout neuf!!
CIMG3960
Devant l’Ecole d’Art!
  • ou supprimés sans crier gare!!
CIMG3951
Devant le cinéma Alhambra.

 

CIMG3956
Devant la poste de Calais-Nord
CIMG3957
Centre Commercial: on voit d’ailleurs ce que doivent faire les cyclistes depuis la disparition inexpliquée des arceaux!

 

 

Publicités

Une réflexion sur “Natacha Bouchart, maire de Calais, ex-sénatrice, faisait partie du CPV!

  1. Humeurs sur Calais … C’est vrai qu’on peut penser qu’adhérer au club des villes cyclables n’engage à rien, mais adhérer à celui des parlementaires cyclophiles engage à au moins voter les textes favorables au vélo.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s