Vélo électrique(1): un vrai moyen de transport.

Deux contributions pour vous convaincre de passer au vélo électrique:

  1. Les généralités: technique, marché, tendances ;
  2. Comment et où acheter, louer sur la Côte d’Opale

vae4

Depuis la COP21, vous vous sentez plus concerné par les problèmes de pollution ;

  • vous trouvez de plus en plus cher et difficile de rouler en voiture en ville ;
  • ni cycliste ni sportif, vous avez envie de plus de liberté dans vos déplacements ;
  • vous savez que l’immense majorité des déplacements en ville fait moins de 3km ;
  • vous êtes cycliste, mais l’âge venant, vous voudriez pouvoir continuer le vélo en faisant moins d’effort ;
  • vous voulez éviter d’acheter une deuxième voiture…

               C’est le moment de s’essayer au vélo électrique!

Qu’est-ce qu’un Vélo à Assistance Electrique (VAE) ?

C’est un vélo disposant d’un moteur et d’une batterie rechargeable. Le moteur produit une assistance au pédalage qui le facilite. Si vous ne pédalez pas, le moteur ne fonctionne pas. Et si vous dépassez 25 km/h, le moteur se coupe. En Europe, le VAE doit répondre à ces normes. Si le moteur fonctionne sans pédaler, on dira alors que c’est un scooter, soumis à assurance et port du casque.

Vous pouvez être rassuré : toutes les fonctions du vélo sont là, et vous faites bien une activité physique (modérée) en roulant à VAE.

Un vrai moyen de transport

Design, poids, performances, le vélo électrique progresse parce qu’il est devenu un vrai moyen propre et souple pour se déplacer. Une étude récente (2014) réalisée sur 400 utilisateurs européens montre que le vae est le moyen d’aller le plus loin (9km)et le plus vite (19kmh) dans la ville. C’est un concurrent potentiel pour la voiture.(voir article)

vae-europe

Caractéristiques du VAE :

  • Plus lourd ( 20-25kg) qu’un vélo ordinaire (15-17kg), son poids diminue cependant régulièrement ;
  • Autonomie : on est loin des pénibles 30 km d’il y a quelques années, on est plus proche aujourd’hui des 80-100 km réels ;
  • Batteries : on est passé  des batteries :
    • au plomb, très lourdes et d’une durée de vie limitée (200 à 400 cycles de recharge) puis
    • au nickel, moins lourdes mais encore limitées dans le temps (500 cycles) ;
    • au lithium, 5 fois moins lourd que le plomb. Les batteries Li-ion sont actuellement les plus performantes (auto-décharge faible, longévité correcte : 1200 cycles).

A noter que les batteries usagées peuvent maintenant être reconditionnées au lieu d’être remplacées par des neuves. (Voir Velobatterie)

  • Les VAE les plus récents ont un moteur central (au niveau du pédalier) comme sur la photo d’intro.

Un marché en progression

A l’intérieur du marché du vélo en France (3 000 000 de vélos vendus en 2014), le VAE n’a été vendu qu’à environ 78000 exemplaires. C’est un petit segment, mais qui est en pleine progression :+37 % par rapport à 2013. Voir article Economie Matin. Explications :

Des performances techniques qui s’améliorent rapidement. Libérés de certaines contraintes (volume et poids de la batterie), le design et la création permettent désormais des modèles au look très agréable.

vae-coboc
Batterie presque invisible sur ce vae allemand
solexity
Ici le mythique « Solex » revisité en VAE!

L’électrique s’étend à tous les types de vélo : ville, VTT, sport, pliant, enfant même !!

e-vtt

L’offre est aussi plus sérieuse qu’au début des années 2000, où des villes soucieuses à la fois de leur empreinte écologique et de minimiser le coût des petits déplacements du personnel avaient investi dans des flottes de VAE. Cet engouement avait porté le marché et fait naître des « vocations » commerciales, pour de nombreux importateurs distributeurs improvisés aussi nombreux qu’éphémères. Modèles chinois bas de gamme, sans continuité ni SAV : soucieuses de la durée dans les investissements, nombre de villes avaient abandonné l’expérience.

Une solution vélo pour les villes au relief accidenté

On pense évidemment tout de suite à Boulogne-sur-Mer dans la région, où l’on sent que le phénomène vélo ne demanderait, là comme ailleurs, qu’à se développer.

  Un bon moyen de développer l’usage du vélo dans les pays où il est encore peu répandu, à cause du relief, comme le Portugal, classé 27 ème sur 28 au baromètre de l’ECF, malgré les efforts en matière vélo-touristique notamment.

porto
Porto, une grande et belle ville où le vélo mérite une meilleure place.

Alors pourquoi pas un système de vélos électriques en libre-service? le…VAELS ?? C’est ce que certains constructeurs proposent, comme ici à Velocity (Nantes, juin 2015)

 

Lire aussi:

http://www.lesechosdelafranchise.com/franchises-cycles-et-motos/le-velo-electrique-en-plein-sprint-en-france-47875.php

http://www.avere-france.org/Site/Article/?article_id=6083

Publicités

Une réflexion sur “Vélo électrique(1): un vrai moyen de transport.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s