Guînes « bike-friendly » ? Pourtant si peu à faire! 04 sur 20 !

CIMG3235
La « Tour de l’Horloge » située au sommet de la motte féodale, malheureusement cachée par les maisons.

pas_contentCette jolie et paisible petite ville de près de 5 800 habitants, située à 10 km au sud de Calais, pourrait tirer grand parti d’une meilleure place pour le vélo. Car ses attraits touristiques sont nombreux : zones naturelles du Marais de Guînes, forêt toute proche permettant de nombreuses balades et activités en famille, des hébergements de qualité, et un patrimoine architectural non négligeable : motte féodale, Tour de l’Horloge (avec espace muséal interactif). Un autre musée au contenu d’une grande richesse reste malheureusement fermé! C’est que Guînes a eu son importance autrefois, au moyen-âge notamment, où elle fut le siège d’un Comté important, à la vie culturelle de cour notable. Puis au XVIIème siècle, où elle fut lieu de culte protestant.

                           CIMG3237CIMG3236

Le canal constitue aussi un patrimoine en soi.

CIMG3231

On aurait pu penser que la création récente de la voie verte reliant Guînes à Coulogne serait le déclencheur pour la municipalité d’une politique plus en faveur du vélo. Ne serait-ce qu’en faisant de cette voie verte un élément central, et touristique et pour relier les deux parties de la ville. Il ne semble pas que ce soit le cas pour l’instant.

Notez que, comme pour Coulogne, ni le site de la ville, ni celui des Trois-Pays (Communauté de Communes et office de tourisme) ne valorisent ni même ne mentionnent ce nouvel itinéraire « sans moteur » en tant que tel! C’est dire !

Toutes les caractéristiques pour développer le vélo:

  • Géographiquement :Guînes, située en lisière de plaine de Flandre et des contreforts du Boulonnais, est une ville quasi plate ; elle est de plus constituée en deux entités légèrement distinctes (Guînes et Le Marais), qu’une liaison cyclable aurait dû rapprocher depuis longtemps ;
  • Economiquement : la population, comme pour Calais, reste, souvent pour des raisons financières, moins motorisée qu’ailleurs. Ce qui justifie depuis très longtemps la présence à Guînes des transports en commun de l’agglomération calaisienne ;
  • Tourisme : il faudrait des aménagements pour retenir le touriste à vélo.

Quelques efforts néanmoins en faveur des piétons, profitables aux vélos :

Le centre ville a été réaménagé il y a maintenant…15, 20 ans, mais pas officiellement en zone 30 ! A croire que la zone 30 fait peur. Il est pourtant impossible de rouler à 50 rue Sydney Bown !! Néanmoins, trottoirs abaissés, stationnement contraint dans certaines rues. On note aussi une zone 20 (zone de rencontre) :

CIMG3980

Mais la voiture occupe la totalité de l’espace public :

L’indéniable cachet ancien de la ville gagnerait encore en image et en attractivité touristique si la voiture n’occupait pas anarchiquement la quasi totalité de l’espace public. Comme sur la place centrale, parking non organisé ;

CIMG3974
La Mairie, au fond de la place principale

La pourtant jolie Place des Tilleuls n’est pas mieux lotie!

CIMG3991

Bien que les temps soient plutôt à la restriction budgétaire, on n’hésite pas à engager de très grosses sommes pour du parking, comme celui qui vient d’être aménagé derrière la mairie. Les Guînois s’en étaient pourtant bien passés jusqu’ici !!

CIMG3251

A moins que ce parking ne soit la préfiguration d’un transfert du stationnement de la place, que l’on pourrait alors valoriser ! Qui sait ?

Avec de tels aménagements « confortables » pour les automobilistes près des écoles, on augmente encore la tendance à sur-utiliser la voiture, alors qu’il faudrait pour plein de raisons avec lesquelles bien sûr, tout le monde est d’accord (proximité, manque d’activité physique et d’autonomie des enfants, obésité, pollution…) encourager les gens à emmener leurs enfants à l’école à pied ou à vélo!  MM Médine et Poher, la COP 21 passera-t-elle par Guînes?

Vélo ? Connais pas !!

Pas de stationnement nulle part :

CIMG3992

Le vélo a beau trôner en faire-valoir au beau milieu de la vitrine de l’Office de Tourisme, on ne trouve aucun arceau-vélo nulle part en ville: ni à la mairie, ni près des commerces, ni sur les places, ni près des bâtiments publics !!

Pas davantage à l’entrée de l’espace muséal de la Tour de l’Horloge, un équipement historico-touristique majeur dans le Calaisis où nombre de touristes étrangers doivent pourtant venir à vélo !

CIMG3976

Pas de doubles-sens cyclables

Ville largement héritée du Moyen-Âge ayant subi peu de modifications, Guînes est constituée de nombreuses petites rues en sens unique. Aucune n’est autorisée à contresens pour les vélos!

Zone commerciale : inaccessible à vélo !

CIMG3994

pas_contentUne zone commerciale, dite du « Moulin à huile », a vu le jour à la sortie de la ville, en rase campagne. Les supermarchés de la ville y ont déménagé. Certaines personnes non motorisées n’y ont donc plus accès, car les bus ne la desservent pas! Et pour s’y rendre à vélo, ni piste cyclable, ni couloir sur la chaussée. Il faut juste emprunter une départementale hyper dangereuse !

On aurait pu ménager un accès par l’arrière de la zone. Non, pas de conception intégrée et ouverte des modes de déplacement. On ne sait penser les accès qu’en voiture, parce qu’on ne se déplace qu’en voiture !

contentDans cet univers ignorant le vélo comme moyen de déplacement, et comme dans beaucoup de villes déjà citées du Calaisis, ici aussi, ce sont les privés comme LIDL et Carrefour Market qui ont pensé aux cyclistes courageux. Ils ont mis des pinces-roues. C’est mieux que rien!

CIMG3993

Publicités

2 réflexions sur “Guînes « bike-friendly » ? Pourtant si peu à faire! 04 sur 20 !

  1. L’entrée de la Tour de l’Horloge ne se trouve pas à l’endroit indiqué sur la photo mais à sa gauche.(non visible sur la photo, bâtiment jaune) Quand aux visiteurs qui viennent à vélo, nous les attendons toujours. Une petite visite à la Tour de l’Horloge( suivie d’une petite discussion avec les guides) s’impose donc. Il ne vous aura pas échappé que les rue de la villes sont très étroites (héritage du château détruit en 1558).
    nb : http://www.tour-horloge-guines.com/ https://twitter.com/Tour_Horloge
    https://www.facebook.com/MuseeTourHorlogeGuines/

    J'aime

    1. Ce serait bien grave si, avec en plus une voie verte, les cyclotouristes ne passaient pas par cet endroit! Que je connais depuis longtemps pour l’avoir visité plusieurs fois. Cette attraction, ainsi que la Péniche pour se restaurer, faisait partie de la balade à vélo que j’organisais chaque année au départ de calais. Vous voyez donc qu’il y a eu des cyclistes. Mais il faut les voir! Et les attirer. Et comme il n’y a rien pour les accueillir, ils laissent peut-être leurs vélos sur la place. Pour votre info, l’étroitesse des rues n’a jamais été un obstacle pour installer quelques arceaux. Il suffit pour cela de les installer sur le trottoir ou de supprimer…une place de stationnement! A bientôt peut-être, pour en discuter.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s