Balade à l’Île de Ré

carte-ile_de_re

Incontournable sortie d’un passage à La Rochelle, l’Ile de Ré, longue de 30 km s’étale à quelques encâblures du port de La Rochelle, La Pallice. Nous avons voulu voir en ce début avril plutôt frais, si les aménagements vélo y sont à la hauteur des cartes postales répandues sur la question.

L’Ile de Ré, c’est d’abord le pont qui a remplacé en 1988 l’ancien bac, photographié ici après la guerre 39-45.

bac-iledere

Long de près de 3 km et haut de 42m au milieu, le pont de l’Île de Ré est payant pour les véhicules. C’est après celui de Saint-Nazaire, le 2ème pont de France. Equipé d’une piste cyclable à double sens séparée de la circulation générale, il est  gratuit pour les cyclistes.

CIMG4086

 On peut même se faire peur en tentant de se filmer dans la descente du pont, sans caméra fixée au guidon!

 

CIMG4092
La baie de Rivedoux

L’Île de Ré, c’est 110 km de pistes cyclables, en site propre presque partout, quelquefois en partage avec les piétons. Dès la descente du Pont, et même en ce début avril froid et venteux, elles sont fréquentées. On peut y doubler des familles entières à vélo:

Les pistes sont souvent loin de la route et c’est heureux car la circulation est intense en permanence. En direction d’une des deux principales bourgades, La Flotte, on circule à l’abri du vent, en grande partie à travers une forêt basse aux senteurs printanières.

 La Flotte

Une jolie petite ville de  2 900 habitants dotée d’un  port pittoresque. Il fait bon se promener dans les ruelles, surtout lorsqu’elles sont désertes.

CIMG4124

Dommage, il ne fait pas très beau. Une petite pause puis, en route sous la pluie vers…

Saint-Martin-de-Ré

Le chef-lieu de l’île (2300 habitants). C’est une ancienne place forte créée par Vauban à la fin du XVIIème siècle pour empêcher les Anglais de venir soutenir les protestants de La Rochelle. La Ville a gardé un cachet particulier, entre ses fortifications, son port circulaire, ses rues animées, ses places.

saint-martin-de-re

CIMG4127

CIMG4130

Où stationner son vélo?

En effet, il semble difficile de comprendre pourquoi dans une île où le vélo est roi, il est quasi impossible de trouver des parkings pour stationner. Politique bizarre. Les arceaux vélos feraient-ils tache dans la carte postale?  Résultat: les vélos, très nombreux, se retrouvent accrochés anarchiquement n’importe où ! C’est donc pire que mieux!

CIMG4129

Autres vues de Saint-Martin

CIMG4136

CIMG4137

CIMG4138

Une petite ville qui sait réglementer la place de la voiture:

Les salariés travaillant dans le centre-ville disposent en effet d’un parking à l’entrée nord de la ville, ce qui permet que le paysage ne soit pas pollué par des centaines de voitures-ventouses mais soit plutôt réservé aux piétons et aux cyclistes. Un exemple que nos jolies bourgades du Calaisis pourraient (au moins partiellement) suivre!

CIMG4128

Autres vues de l’Île

CIMG4133
 7 avril: le sculpteur Laurent Maëro exposait ses sculptures généreuses, aériennes,  et pourtant en métal. Son idée: faire oublier le matériau. Plutôt réussi…

CIMG4140CIMG4144

De nombreux loueurs de vélos, évidemment!

CIMG4139CIMG4141

CIMG4143

Ne pas tout voir la première fois

Nous ne sommes pas allés voir les marais salants, ni le phare des Baleines. Il faut en garder un peu pour la prochaine fois ! Si on avait pu faire l’île complète à vélo et revenir avec le vélo dans le bus, on se serait peut-être laissés tenter. Mais les bus ne prennent plus les vélos!

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s