Bergues: un peu plus de vélo pour les Ch’tis ? 09 sur 20

CIMG4259
Les 50 cloches du beffroi de Bergues, classé au patrimoine mondial de l’Unesco

Indifferent_Smiley

Située à 9 km au sud de Dunkerque, cette pittoresque ville de Flandre Française au patrimoine important tant architectural que culinaire avec son fromage, aura connu au moins deux personnalités importantes : Alphonse de Lamartine, qui en fut député dès 1833 et…Dany Boon, dont le film « Bienvenue chez les Ch’tis » l’a rendue célèbre dans le monde entier. L’épopée  du « facteur » de Bergues se déplaçant à bicyclette aurait pu être le déclencheur d’une petite « politique vélo » à la taille de la ville. Ça n’a pas été le cas. Ici, nous ne sommes pas dans la Communauté Urbaine de Dunkerque. En matière de vélo, ça se voit! Néanmoins, beaucoup de signes positifs permettent de penser que la situation ira s’améliorant.

CIMG4291

Une piste cyclable sur 9 km:

Adepte habituel du « train+vélo », je suis donc venu à Bergues jeudi 12 mai, par la piste cyclable venant de Dunkerque qui longe le canal et la RD 916. Une piste cyclable ancienne, au revêtement irrégulier souvent déformé par des racines d’arbres, comme on en construisait encore dans le nord dans les années 30-50, longeant les routes nationales.

CIMG4245
La piste refaite en sortie de Dunkerque

Ces pistes, souvent construites en milieu urbain et péri-urbain industriel et minier (Lens, Béthune, Lille etc.) ou le long des routes ont fait les frais des élargissements multiples de chaussées. Elles avaient la particularité de passer au ras des maisons, ce qui n’est plus concevable aujourd’hui, étant donné la place que revendique partout la voiture !!! C’est d’autant plus louable d’avoir pu conserver celle-là !!!

CIMG4246
La piste ne semble pas poser problème au stationnement !

Même si une véloroute est prévue de l’autre côté du canal, cette piste est pour l’instant bien utile. Elle semble mieux entretenue à l’approche de la gare, dont le parvis a été refait.

CIMG4271

CIMG4269

L’ « autre Bruges des Flandres » dispose de peu d’aménagements vélo !

CIMG4279

Bergues a été un un port et une ville importante jusqu’au XVIIème siècle, Mais elle a dû laisser la place à Dunkerque, port de mer, que Louis XIV avait décidé de développer. Avec plus de 6000 h en 1793 (moins de 4000 aujourd’hui), Bergues figurait au nombre des villes importantes de la région. La ville a su conserver son patrimoine et a peu changé.

Du point de vue circulation, le vélo n’est pas spécifiquement pris en compte : Ainsi, même si le vélo (La Poste) de Dany Boon trône dans le Hall de l’Office de Tourisme, impossible aux nombreux cyclistes visiteurs  d’attacher leur vélo à l’extérieur!

CIMG4252
Le vélo utilisé par Dany Boon pendant le tournage.
CIMG4280
L’Office de Tourisme

Pas davantage de stationnement vélo devant les bâtiments publics. Ça fait défaut!

CIMG4254

Quelques stationnements tout de même:

CIMG4270
Le grand luxe pour la gare (politique régionale)…
CIMG4251
Une place du centre (zone 30)
CIMG4261
Derrière la mairie

content

Néanmoins, le climat de circulation n’est pas défavorable au vélo, grâce à un début de politique de « Modération de la circulation automobile » : un peu plus d’actions envers les cyclistes quotidiens notamment pour le stationnement montrerait une certaine empathie . De plus, valoriser le vélo donne une image positive pour la ville (environnement, cadre de vie, pollution, santé, sport…)

  • des rues assez larges et calmes ;

  • peu de circulation automobile intra-muros ;

  • Des zones 30 avec plateaux piétons surélevés ;

CIMG4266

  • Le passage étroit de la Porte de Cassel (XVIIème siècle) fonctionne en circulation alternée, sans feux. De chaque côté, l’automobiliste doit attendre d’avoir le chemin libre pour passer, ce qui incite  à la prudence et donc abaisse la vitesse de passage.

 Malheureusement comme dans les autres villes (Ardres, Audruicq, Guînes…), le stationnement des voitures occupe la totalité de l’espace et impacte sans aucun doute l’image patrimoniale de cette ville commerçante : Même réglementé, il semble anarchique tant il couvre et masque tout.

CIMG4257

Conseils pour que Bergues puisse se comparer à Bruges aussi pour le vélo:

  • Partager davantage l’espace urbain en faveur des piétons et des vélos , comme ce qui a été fait Place Gambetta ;
  • Poursuivre la mise en place de zones 30 ou des « zones de rencontre » (20 km/h), favorables aux piétons et aux cyclistes (comme à Wissant, voir article) ;
  • Contenir, cadrer le stationnement des véhicules motorisés ;
  • Pour les stationnements vélos, en implanter le plus possible ; ce n’est pas très cher et peut se faire sur deux ou trois ans (5 arceaux comme place Gambetta coûtent 1500€ pose comprise)
CIMG4249
Quai de la Manutention
  • Pour une politique plus en profondeur, s’inspirer de ce que fait Gravelines (voir article), qui a su créer une liaison douce entre le centre-ville et le quartier excentré de Petit-Fort-Philippe.
  • Sur le plan pédagogique, dès le CE2, on peut mettre en place un véritable apprentissage du vélo: une vélo-école (pas 1/2 journée!) et organiser avec parents, associations et mairie un ramassage collectif à pied et à vélo : Pédibus Vélobus. Une vraie démarche de développement durable!
  • On peut aussi organiser des évènements, comme le pique-nique à vélo de Bray-Dunes ce dimanche 22 mai.

Autres vues de Bergues

CIMG4256
La mairie
CIMG4265
Les remparts

CIMG4268

CIMG4294
Pour se nettoyer les pieds (XVIIème siècle) !
CIMG4274
Le célèbre restaurant « Le Bruegel »

 

Publicités

2 réflexions sur “Bergues: un peu plus de vélo pour les Ch’tis ? 09 sur 20

  1. Bonjour, j’ai le plaisir de vous annoncer que le conseil municipal s’est prononcé à l’unanimité pour le passage à limitation de la vitesse à 30 km/h intra-muros et dans le quartier Saint-Martin. Mise en place début octobre, après l’adaptation de la signalisation.
    S Brachet, Maire de Bergues

    J'aime

    1. Bravo pour cette décision, qui confirme des aménagements déjà visibles. Comme dans toutes les villes, grandes comme petites, qui optent pour la modération de la vitesse, vous verrez sans doute un regain de la pratique du vélo quotidien. N’hésitez pas à mettre aussi du stationnement pour les vélos un peu partout dans votre ville. Ça n’est pas exorbitant en termes de budget et peut se faire rapidement, sur deux ou trois ans. C’est un signe fort pour les cyclistes locaux et les touristes à vélo.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s