Rue, une petite ville faite pour le vélo…mais qui l’ignore!

cimg5327
Le beffroi de Rue, construit au XVème siècle, est classé au Patrimoine mondial de l’Unesco

A 9 kms au nord du Crotoy en Baie de Somme, Rue, dans la région naturelle du Marquenterre, est une petite ville picarde de 3218 habitants. Place forte du comté de Ponthieu dès le Moyen-Âge, port de mer autrefois important et prospère , notamment grâce à ses salines, au point d’avoir été entourée de douves et de murailles démontées en 1668, c’est aujourd’hui une bourgade calme,

rue-17eme002

qui garde quelques témoignages de sa grandeur passée.

cimg5333
Portail de l’église Saint-Wulphy, un joyau de l’art gothique
cimg5310
Le beffroi
cimg5320
Maison ancienne restaurée

On ne manquera pas non plus le petit musée qui retrace la carrière des frères Caudron , des pionniers de l’aviation.

cimg5317

cimg5319

Rue dispose aussi d’un petit centre-ville qui a su garder une présence commerciale que lui envieraient bien des communes de la même importance. La Gare SNCF, où passe la ligne TER Boulogne-Amiens-Paris, est également un atout très important.

cimg5314
Rue: la gare SNCF

lunettes-velo001

Devant y passer la journée du 22 novembre dernier, j’en ai profité pour sortir mes « lunettes-vélo » afin de voir comment les cyclistes, touristes ou locaux, sont pris en compte, dans cette ville pourtant plate, située au coeur d’une région très touristique dont la possibilité de faire du vélo n’est pas le moindre atout.

Un Centre-ville des années 60

Sortant de la gare en direction du centre-ville ,ce qui frappe en premier, c’est l’avenue principale, dite « des Frères Caudron », ancienne, rectiligne et surdimensionnée par rapport au trafic constaté. Sans doute une ancienne route nationale, détrônée par cimg5312  l’autoroute A16. Une avenue routière avec une chaussée large de 9 mètres (!) vide, sans rapport avec la taille de la ville. Au point que même les automobilistes paraissent ne pas bien savoir où ils doivent rouler !

Aucun aménagement n’est venu jusqu’ici casser cette image, les larges bas-côtés servant uniquement de parkings en épi.

idee

Idée: la municipalité pourrait réaménager cette avenue, pour qu’elle soit plus agréable. Espérons qu’on évitera de meubler l’espace avec un onéreux et inutile terre-plein central, néfaste pour les vélos, et qu’on repartagera plutôt la chaussée en leur faveur, une telle largeur le permet amplement ! Comme ceci:

rue80-etat-projete001
Aménagement simple et peu onéreux, ce nouveau partage de la voirie, avec quelques passages piétons supplémentaires, ralentirait les voitures et sécuriserait les cyclistes.

Comme dans beaucoup de petites villes de France du Nord, le moindre espace est dévolu à la voiture. Les places sont des parkings, alors qu’une partie au moins pourrait cimg5328 retrouver sa fonction antérieure de place piétonne, avec bancs et arbres, d’autant que le stationnement ne manque pas à proximité ! La ville y gagnerait un aspect plus convivial, meilleur pour le tourisme.

Un centre-ville en zone 30

Une partie du centre est effectivement classé en zone 30, un point positif. Mais ce sont des zones 30 sans aménagement spécifique, seul le panneau l’annonce…cimg5329

Le vélo totalement ignoré. Vous avez dit « Touristes » ?

Rien en effet en faveur des cyclistes, qui ne doivent pourtant pas manquer en été. Comment la ville de Rue, au centre d’une région si touristique, offrant 160 km de balades à vélo dont 46 km de pistes cyclables, avec 9 circuits de découverte dont un surbaisdesomme-velo002 la commune (l’Avocette), et une Eurovéloroute passant à proximité, peut-elle ignorer si superbement les cyclistes ?

Pas une piste cyclable intra-muros, pas un couloir cyclable, quasiment pas de parking à vélos, pas de signalétique (sauf erreur) pour indiquer les circuits vélo extérieurs.

C’est une erreur que d’ignorer le potentiel économique que représente la clientèle cycliste, en constante augmentation, qu’elle soit sur place et se balade à vélo, ou même qu’elle voyage à vélo ! D’autres régions l’ont bien compris, et depuis longtemps (Alsace, Charentes, Vendée, Vallée de la Loire, Aquitaine, Savoie etc.). La Baie de Somme aussi l’a pourtant compris…

Pourquoi des acteurs de Rue (hôteliers, restaurateurs, logeurs) ne rejoindraient-ils pas comme le propose le Syndicat Mixte Baie de Somme Littoral Picard (ici) la marque Accueil Vélo, qui permet aux touristes à vélo d’identifier les établissements et les lieux adaptés à la pratique du tourisme à vélo, et de bénéficier ainsi d’un accueil et de services appropriés.

Stationnement pour vélos: zéro pointé!

Car ici tout est à faire, il faudrait pourtant peu pour améliorer la situation. Pour l’instant, pas moyen de stationner son vélo: au restaurant Caudron, par exemple. Nous avons failli ne pas y entrer (c’eût été dommage, on y mange bien!), faute de pouvoir attacher nos vélos. Ni dans les endroits stratégiques : poste, place centrale, office de tourisme,

cimg5307cimg5321cimg5334cimg5335

cimg5331

musée etc. La mairie offre un minuscule « pince-roues », les supermarchés sont les seuls à offrir un stationnement, avec un commerçant du centre (Il y en a peut-être d’autres). Heureusement qu’il existe quelques barrières ici ou là, sur les ponts, permettant d’accrocher les vélos…

cimg5337

cimg5306
Les établissements scolaires ne sont pas mieux lotis: ici le parking à vélos du Lycée du Marquenterre, extérieur, minimaliste et pas sécurisé.

Il y a pourtant des cyclistes dans cette ville.

Ils doivent se contenter des murs pour tout stationnement.

cimg5322

Seule la gare est équipée d’un parking couvert. Mais les stationnements installés par la Région Picardie sont peu pratiques (lourds à soulever, massifs) et pas utilisés. Encore des équipements onéreux et inefficaces qui ont été pensés par des gens qui n’utilisent pas le vélo pour se déplacer !

cimg5315
Parkings à vélo « casse-noix » de la gare: sans doute cher, ils ne sont ni beaux  ni fonctionnels!!

Là aussi, on ne peut qu’encourager la ville à se doter de parkings à vélos (en évitant les « pince-roues »). Voir article sur le stationnement des vélos

cimg2884
Arceaux-vélos, place centrale, Gravelines

Rue aurait tout à gagner à valoriser l’usage du vélo, pour les habitants,  pour les touristes, et pour son image.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s