Annecy toujours plus piétonne

CIMG5621

Dans la région de Grenoble ces derniers jours, nous voici à Annecy, à pied, le temps d’un après-midi. L’occasion d’un ressenti sur la situation faite aux piétons et aux cyclistes dans cette jolie ville au cadre préservé, un peu « carte postale » sans doute. Pas une étude très approfondie, nous sommes restés trop peu de temps pour cela et ne sommes sortis du centre que pour nous balader un peu en proche bordure du Lac.

Une ville au commerce qui résiste à la morosité générale

L’agglomération d’Annecy, c’est 12 communes et près de 143 000 habitants. Dans l’étude sur le commerce de centre-ville réalisée en 2016 dont nous avons déjà parlé, Annecy est située dans la même catégorie de population que Calais. Mais la comparaison s’arrête là. Sphère d’influence, position administrative, pouvoir d’achat moyen, économie touristique, taux de chômage n’ont ici rien à voir avec Calais.

CIMG5611

Soulignons quand même qu’Annecy fait partie des villes dont les centres résistent le mieux, et la politique favorable à la marche et au vélo y est sans doute pour quelque chose.

Un plateau piéton qui s’étend :

Moins il y a de piétons, moins il en vient ! Et plus il y en a, plus il en vient. On a compris ça depuis longtemps ici. J’ai connu cette ville pour la première fois en 1980. Même si elle disposait déjà d’une zone piétonne dans les rues les plus pittoresques, nombre de rues principales et de places du centre-ville étaient encore à l’époque occupées par des voitures en stationnement. A l’heure où à Calais, on réduit l’espace déjà maigre dévolu aux piétons, à Annecy, la politique d’extension du plateau piéton semble au contraire constante, puisque à chacune de mes visites,j’ai repéré de nouvelles rues et places piétonnisées, pour une fréquentation toujours plus grande. Et là où la voiture peut encore passer, ce sont des rues pourtant peu larges disposant de couloirs-bus ouverts aux cyclistes.

CIMG5619CIMG5624

CIMG5623

Le centre commercial Courier, créé en 2001, en plein centre de la ville, draine chaque jour des milliers de piétons…comme au premier jour.

CIMG5622

Une prise en compte du vélo visible

Elle existe depuis assez longtemps aussi. Même si le vélo s’est ici fait sa place grâce au tourisme, l’aspect déplacement au quotidien a progressivement gagné du terrain. Faisant déjà partie à l’époque, des villes les plus favorables au vélo, la ville avait d’ailleurs accueilli en 1998 l’un des congrès du Club des Villes et Territoires Cyclables.

CIMG5609

Le vélo à Annecy

Le Grand Annecy, c’est aujourd’hui plus de 120 km de pistes cyclables, et le programme de l’agglomération est de les doubler. Avec l’objectif majeur de sécuriser les parcours. Avec 16 millions d’euros (2015-2030), soit un million par an, l’agglomération d’Annecy se donne les moyens de sa politique. Une politique partagée entre 3 acteurs : L’agglomération (liaisons intercommunales), la ville d’Annecy (réseau de proximité et desserte de quartier) et le SILA, Syndicat Mixte du Lac d’Annecy, pour le tour du lac.

En comptant les nombreuses rues piétonnes ouvertes aux cyclistes, les 40 km d’aménagements cyclables de la ville d’Annecy peuvent sans doute être doublés.

Car la politique pratiquée ici est ouverte en direction des cyclistes, qui peuvent circuler partout sans restriction (contre-sens, voies bus, zones piétonnes). Pas d’interdiction ni d’obstacles sur les parcours, ni de répression sauvage. Malgré une fréquentation piétonne forte, la cohabitation est de mise.

Le stationnement : dans la ville, plus d’une centaine de points de stationnement se partagent près de 2000 places pour les vélos, plus de 3 500 pour l’agglomération!

CIMG5613

CIMG5615
La mairie d’Annecy

Un service public de location de vélos, Velonecy, est également implanté à la gare.

WP_20170311_020

Le tour du Lac

Depuis 1974, sur le tracé de l’ancienne voie de chemin de fer de Annecy à Albertville, (comme ce dont on dispose aussi à Calais avec l’ancienne voie marée, voir article), une piste cyclable longe la rive gauche du lac sur 35 km environ. C’est devenu une voie verte, pour le plus grand plaisir des promeneurs non motorisés, touristes comme locaux.

JUIL14_JUIN19_GL001

Contrairement à ce que le paysage pourrait suggérer, cette piste est relativement plate (seulement 150m de dénivelé). Il reste quelques vestiges liés à la voie sncf : petits ponts, un tunnel et une ancienne gare proche de Doussard. Le programme du SILA est de terminer le tour cyclable du lac en aménageant la rive droite.

CIMG5628

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s