Vélo et zones 30: Guînes se met à la page

CIMG5807 (2)
Guînes, le Batelage

Bonne surprise ces dernières semaines. Comme les guînois, j’ai pu constater que la ville avait commencé à se mettre en conformité au niveau de la réglementation concernant les doubles-sens cyclables dans les zones 30 et voies à 30km/h. Rappelons que la réglementation (décret 2008-754 du 30/07/2008, puis décret 2015-808 du 02/07/2015) impose aux collectivités de mettre en place la signalisation permettant à tous les usagers de la rue de comprendre que dans les zones 30 et sur les voies à 30 ou moins à sens unique pour les voitures, les cyclistes sont admis à circuler dans les deux sens. Ce qui était autrefois l’exception est devenu la règle. Les collectivités n’ayant pas mis en place ces dispositions sont en infraction depuis le 01/01/2016…Dans la région, seules Gravelines, Bourbourg, Dunkerque, Calais (sur quelques voies nouvelles seulement) avaient déjà mis en place panneaux et logos vélo au sol.

dsc

 Vers une généralisation

content

Commencée il y a quelques semaines, à la faveur d’un nouveau plan de circulation dans une partie du centre-ville, la mise aux normes semble se continuer et s’étendre, ce dont on ne peut que se réjouir.

La rue Sydney Bown, par exemple, en zone 30 à sens unique, est maintenant autorisée aux cyclistes à double sens, panneaux et logos peints au sol sont désormais là pour signaler la présence d’éventuels cyclistes.

CIMG5810

CIMG5812

La rue du Maréchal Joffre, principale rue commerçante de la ville est aussi ouverte aux cyclistes dans les deux sens.

CIMG5951

CIMG5815
Rue du Maréchal Joffre

Le Boulevard Blanchard

Première étape sans doute d’un réaménagement plus en profondeur, le Boulevard Blanchard vient d’être mis en sens unique sortant vers la forêt. Un double sens cyclable (DSC) a été matérialisé en entrée et sortie de la rue. Compte-tenu de la longueur de ce boulevard rectiligne, et de l’existence de rues adjacentes, une matérialisation plus nette du DSC serait souhaitable.

CIMG5954

CIMG5953

Deux belles avenues plantées d’arbres, les boulevards Blanchard et Boulanger, structurent en partie la ville de Guînes. Derrière les grands platanes , les bas-côtés, assez larges, ne sont pas véritablement des trottoirs mais ont toujours été le lieu de stationnement anarchique de véhicules. Réorganiser et affecter clairement les espaces (stationnement, cyclistes, piétons) pourrait être une bonne raison pour revaloriser ces avenues d’entrée de ville.

CIMG5770

Prochaine étape:  du stationnement pour les vélos ?

pas_content

Il fait encore à ce jour cruellement défaut. En effet, comme je le disais il y a plus d’un an dans mon premier article sur Guînes (ici), il n’y a toujours aucun arceau pour les vélos. Pas même un à la mairie ! Il en faudrait devant tous les bâtiments publics, dans les rues commerçantes, sur la grand place près des commerces, devant la Tour de l’Horloge, bien évidemment. Et même rue Joffre, où l’espace est restreint, on peut en installer sur la chaussée, à la place d’une place pour voiture…Ces arceaux ont un certain coût bien sûr, mais on peut en programmer l’installation sur plusieurs années.

CIMG2900CIMG3083_LI

Ci-dessus, les types de matériel à préconiser et à bannir

Je ne sais si mon article précédent (2016) mettant l’accent sur l’absence de prise en compte du vélo à Guînes, et ce, malgré la présence récente d’une véloroute, a contribué à ce récent intérêt pour le vélo. Car je n’ai pas été contacté, pas plus que l’association Partageons La Rue Calais, qui a pourtant demandé à être reçue il y a deux mois pour échanger avec la municipalité sur cette question.

ideeNéanmoins, risquons quelques conseils:

  • Continuer le partage de l’espace public, les doubles-sens cyclables, organiser le stationnement des voitures. L’immense parking créé derrière la mairie, quasi vide, devrait permettre de libérer une partie de la place centrale afin qu’elle retrouve sa vocation première ;
  • Répertorier, matérialiser, jalonner les cheminements inter-quartiers et les rendre accessibles au vélo ;
  • Installer des arceaux-vélos ;

  • Pour approfondir, s’inspirer de ce que fait Gravelines (voir article),  Car comme Gravelines, Guînes, dispose désormais d’une liaison potentielle entre les deux parties de la commune, c’est la Véloroute des Marais. Mais il faudrait la valoriser en tant que telle (incitation pour les collégiens, animations etc.)

CIMG5952 (2)

Mais cette véloroute ne semble toujours pas considérée comme un atout central, car le site officiel de la commune n’en parle pas. C’est à peine si le site du tourisme des 3 Pays la mentionne une fois, avec un lien qui ne mène nulle part…

  • Sur le plan pédagogique, dès le CE2, on peut mettre en place un véritable apprentissage du vélo: une vélo-école (pas 1/2 journée!) et organiser entre parents, associations et mairie un ramassage collectif à pied et à vélo : Pédibus Vélobus. Une vraie démarche de développement durable!

Publicités

Une réflexion sur “Vélo et zones 30: Guînes se met à la page

  1. Bonsoir Monsieur Louchez, je suis heureux que nous partagions une vision du « partage des axes de circulation », et comme vous le soulignez justement Guînes se met à la page . Porteur du projet du nouveau sens de circulation, mission confiée par Marc Médine , maire de Guînes, je me suis efforcé avec l’ aide d’ élus et techniciens et avec l’ appui du conseil départemental de donner de la respiration au centre bourg en permettant aux piétons de se réapproprier les trottoirs de re positionner les stationnements sur la chaussée et permettant aux cyclistes de circuler en double sens comme la loi nous y oblige mais qui constitue pour moi une volonté
    sachez que le Boulevard Blanchard va faire l’ objet de travaux importants et qu’ à l’ issue les panneaux et marquages seront mis en place . Quant aux stationnements vélos nous y réfléchissons et les premiers devraient être posés, comme de nouveaux bancs, progressivement dans la ville . Mais ce choix volontaire n’ a pas convaincu tout le monde et m’ a valu des articles de presse mitigés et des réactions très négatives de certains habitants . Je reste persuadé que nous empruntons le bon chemin et nous poursuivrons dans cette direction pour que la population s’ approprie ses voies et que la voiture « reine » accepte de partager la route . Mais le temps fera la réussite de ce projet . Bien cordialement Yves Lefebvre

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s