Véloroute du littoral Côte d’Opale (2): De Wimereux à Sangatte

CIMG6065
Entre Wimereux et Ambleteuse: pas d’aménagement pour l’instant.

Que vous soyez de la région ou pas, venez découvrir la Côte d’Opale sous un autre jour, avec votre vélo, loin de la circulation, par cette portion de l’Eurovéloroute n°4, entre Wimereux et Sangatte (40 km environ). Pour l’instant incomplète,  voici  les centres d’intérêt dont vous pourrez néanmoins profiter, avec parfois quelques détours (carte dans l’article précédent):

  • Villes balnéaires: Wimereux, Wissant
  • Villages typiques: Ambleteuse, Audresselles, Tardinghen
  • Sites naturels: Caps Blanc-Nez et Gris-Nez, plages, dunes, vallée de la Slack
  • Maison du Site des Deux-Caps
  • Musées d’ Ambleteuse et d’Audinghen, fort d’Ambleteuse

Côté services:

  • Relais « Vélo » à Audinghen
  • Location de vélos électriques à Ambleteuse et à la Maison du Site des Deux-Caps

De Boulogne à Wimereux (3,5km): pistes cyclables.

Aménagées de chaque côté de la grand-route, elles sont anciennes, mais entretenues, très proches du littoral, avec de belles vues sur la mer.

CIMG6053

pas_content Wimereux : toujours rien!

Ici démarre ma balade. Bien que cela soit un atout touristique, la municipalité de Wimereux ignore la problématique vélo. Elle y est même hostile, interdisant sa digue aux cyclistes ! Aussi, selon le plan prévu, faute d’aménagements dignes de ce nom, la traversée de la ville par l’EV4 doit se faire par un itinéraire évitant la circulation, avec panneaux et signalisation au sol (logo vélo + flèches). Rien pour l’instant. Depuis mes visites de 2015 (ici) et de 2016 (ici), toujours rien pour le vélo! Terre-pleins centraux peints ou en dur, seule la voiture compte. Pour un secteur qui accueille autant de touristes, cela relève de l’aveuglement!

CIMG6056
C’est par cette rue parallèle à l’axe principal que doit se matérialiser l’itinéraire véloroute
CIMG6057
La digue de mer est interdite aux cyclistes
CIMG6060
Une conception uniquement routière de la circulation (terre-plein central), défavorable aux cyclistes

De Wimereux à Ambleteuse : 6km (5km non aménagés)

On est obligé d’emprunter la D940, l’épine dorsale de ce secteur touristique à très forte circulation l’été. Dangereux. On n’y voit pas de familles à vélo avec charrette…On est ici certes dans la traversée d’espaces sensibles (site classé, Natura 2000). Pas de véloroute ni de voie verte possible (?) La route et ses milliers de véhicules, elle, ne semble pas être un problème…

C’est avant l’entrée d’Ambleteuse que l’EV4 redémarre sur la gauche, le long de la Slack, par une jolie petite route arborée et aménagée (rue de l’Ecluse) qui amène dans le centre du bourg. Inconvénient : beaucoup d’habitations et donc de stationnement (riverains) sur une partie.

CIMG6070

CIMG6072

Arrivée devant le « Café-Hôtel des Baigneurs », avec location de vélos en face. Mais au dire du propriétaire, la fréquentation n’est pas encore au rendez-vous. La traversée d’Ambleteuse se fait par la digue de mer, autorisée ici, les panneaux et logos au sol évitent de se perdre.

CIMG6073

CIMG6075
Le Fort d’Ambleteuse (XVIIème), seul fort en mer de Cherbourg à la frontière belge, se visite.

CIMG6076CIMG6077

musee-ambleteuse
Le musée d’Ambleteuse: l’EV4 passe devant

content

D’Ambleteuse à Audresselles : 2-3 km, voie verte

Dès la sortie du bourg, on est protégé de la route par un aménagement sur trottoir suivi de la jolie voie verte de 2,5 km, déjà décrite précédemment (ici). Revêtement stabilisé perméable et passerelles bois par endroits. Tiens, cette voie verte traverse une zone sensible. Pourquoi est-ce possible ici et pas avant ? Un parcours très bucolique. Il faudra attendre la fin de l’été pour y faire votre provision de mûres !

CIMG6083

Audresselles : fléchage, marquage, rues calmes

Après avoir dû traverser la grand-route à l’entrée du village pour passer du côté gauche, la traversée se fait par l’intérieur calme du village, on voit que l’entrée du chemin est couverte de cailloux! Danger !

CIMG6084

Ensuite, rues résidentielles, petit chemin entre murets, et on arrive dans la rue principale, que l’on pourrait imaginer avec moins de voitures stationnées.

CIMG6086
Le passage des baigneurs

CIMG6087

CIMG6088
Joli paysage au bout de la rue principale

 

D’Audresselles à Audinghen : 4-5km. Chemins ruraux partagés

C’est ici que démarre le premier « chemin rural partagé », reconnaissable à sa bande centrale végétalisée. Ces chemins s’apparentent à des voie vertes, les tracteurs en plus. Bonne qualité de revêtement. Beaux paysages vers la mer. On retraverse ensuite la D940 pour rejoindre la « Maison du Site des Deux-Caps », en passant devant le Musée du Mur de l’Atlantique, situé dans une batterie Todt (2nde guerre mondiale). La route d’accès est d’ailleurs très dangereuse, car truffée d’ornières énormes…

CIMG6089

CIMG6094
Vue vers Audresselles et la mer

CIMG6096CIMG6097

CIMG6098
Le musée du mur de l’Atlantique

Audinghen est la commune du Cap Gris-Nez. Un cap dont le nom vient de sa composition (argile et grès), alors que le cap Blanc-Nez est constitué de calcaire. L’ensemble exceptionnel de ces deux sites naturels, labellisé « Grand Site de France » depuis 2011, reçoit plus de 2,5 millions de touristes chaque année.

La Maison du site des Deux Caps

Installée dans un ancien corps de ferme par le Conseil Départemental du Pas-de-Calais, c’est à la fois un espace d’information touristique, d’exposition, de restauration, et de promotion régionale (produits locaux). On peut y louer un vélo électrique. Ici, en effet, la région n’est pas plate.

pas_content

Malheureusement, pas un seul arceau pour attacher son vélo !!!

CIMG6099

 

 

 

 

 

 

Le Cap Gris-Nez

Une portion de la véloroute y mène, à partir de l’église d’Audinghen. Un « Relais Vélo » vous permettra de stationner ou d’entretenir votre vélo (pied, outillage, gonflage). Puis on arrive au cap par un autre chemin rural partagé. Aménagé pour une visite respectant les espaces naturels, le cap Gris-Nez dispose d’une petit plage. Le site abrite également le CROSS au pied du phare.

CIMG6113

pas_content

Audinghen: rue principale et placette redessinées, animées par des restaurants. Des vélos ici ou là, mais rien pour les attacher !!! Il faut découvrir par hasard le relais vélo (car non signalé), pour pouvoir attacher sa monture…

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Arrivée ensuite au Cap Gris-Nez, aménagé pour les piétons…Un parking accueille aussi les cyclistes. Belles vues sur le détroit et la baie de Wissant.

 

 

 

 

 

CIMG6118

CIMG6127
Le Blanc-Nez et la baie de Wissant, vus du Gris-Nez. Descente vers la petite plage

Audinghen Wissant : 4,5km, petite route et chemin partagé

Un parcours très champêtre. A noter qu’on passe un peu à l’écart du joli village de Tardinghen. On rejoint la RD940 à 1km de Wissant.

CIMG6139
Tardinghen, un peu à l’écart. Au fond, les côtes anglaises. Pas étonnant que les migrants pensent pouvoir traverser. Mais il y a tout de même 28 km…
CIMG6137
Vue au détour du chemin

CIMG6140

CIMG6141
La véloroute rejoint la RD940 2km avant Wissant. Heureusement, il y a une surlargeur permettant de ne pas être doublé de trop près!

Wissant

Pas d’aménagement « véloroute » pour l’instant. Néanmoins, Wissant est une commune favorable au vélo (article ici) : nouvelle digue de mer autorisée, zones 30 et 20, arceaux de stationnement.

CIMG6142

CIMG6143
Vue du Cap Blanc-Nez depuis la baie de Wissant
CIMG6147
La nouvelle digue est autorisée aux cyclistes

 

 

 

De Wissant à Haut-Escalles (Cap Blanc-Nez) : 5km

C’est la partie la plus rurale, la plus déserte, et la moins plate de ma balade. En sortie de Wissant, on est de nouveau pour 2 km sur la RD940, sans surlargeur, cette fois. Puis une portion est aménagée en parallèle. Après, chemin partagé.

 

 

 

 

 

De jolies vues, mais la mer est assez loin.

CIMG6165

CIMG6178
Le Cap Blanc-Nez, vu d’assez loin

Fin de signalisation à Haute-Escalles. Après un peu de flottement, on retrouve à la sortie  du village une petite route interdite à la circulation motorisée.

 

 

 

 

 

Mais on passe malheureusement à l’écart du célèbre belvédère du Cap, perché à 150 mètres au-dessus du niveau de la mer et qui offre un point de vue magnifique sur le détroit. Un chemin semble y mener, mais pas sûr que tous les cyclistes fassent ce détour, après des montées importantes. Il faudrait améliorer cela.

De Escalles à Sangatte : 2,4 km puis à Calais (+9km)

pas_content

Aucune information n’est donnée aux cyclistes, qui voient le chemin se transformer en allant, pour se terminer par un chemin de randonnée caillouteux, limite dangereux à vélo. Enfin, arrivé sur la crête, fin de la véloroute, avec même une barrière basse! La descente vers Sangatte se fait ainsi. On rejoint la RD940 un peu avant l’entrée du village.

 

 

 

 

 

CIMG6187

On rentre en effet ici dans la communauté de l’agglomération calaisienne, qui a la charge de réaliser le tracé, en tant que zone urbaine. On peut se demander pourquoi rien n’a été fait, alors que deux véloroutes européennes s’y rejoignent (EV4 et EV5), et que les tracés dans l’agglo sont prêts depuis…2006 !!!

Le Conseil Départemental a lui, la charge du tracé en zone rurale, et le réalise, comme on l’a vu.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s