Véloroutes et voies vertes du Calaisis : deux jours de découverte

IMG_20190706_175119_9
Sur la voie verte Guînes-Coulogne – Photo VBCO

Les 6 et 7 juillet derniers, l’Association pour le Droit au Vélo (ADAV),et Partageons La Rue-Calais (PLRC) ont organisé sur deux journées une balade familiale à vélo dans le Calaisis (Est et Sud), pour faire découvrir la région par les petites routes calmes dans une ambiance décontractée. Et aussi pour évaluer l’état d’avancement des deux Eurovéloroutes n°4 et n°5 qui se rejoignent à Calais.

PLRC-ADAV-balade-07-2019

Cette balade a réuni selon la journée entre 20 et 22 personnes de tous âges, principalement de la région de Lille. Pas de charrette, mais une barre de remorquage a permis à une enfant de circuler seule sur son petit vélo lorsque la sécurité était maximale, et remorquée lorsque la voie n’était pas dédiée qu’au vélo. D’autres ont circulé sur le siège du vélo parental.

IMG_20190706_112425_2
Gare d’Audruicq – photo VBCO

Le point de départ de cette boucle avait été fixé à la Gare SNCF d’Audruicq, ce qui permettait de répartir le parcours (environ 55-58 km) en deux moitiés égales, avec pour lieu d’hébergement le Centre Européen de Séjour de Calais.

Samedi 6 juillet : d’Audruicq à Calais (28 kms environ) : temps ensoleillé

Audruicq-Ardres: 9-10 km

CIMG2902
Audruicq, 5 400 h. La mairie, dans un château du XVIIIème siècle

Après avoir longé un peu la voie ferrée afin d’éviter la D224, on rejoint vite les portions de l’EV5 en cours d’aménagement, principalement sous forme de chaucidou, notamment sur Nortkerque (Rue de la Liette, sur 4km).

CIMG8580
Chaucidou jusqu’au Pont-Troué (Nortkerque)  –  photo VBCO

Une halte patrimoine pour les deux châteaux XVIIIème siècle de Nortkerque (de la Palme et de la Comtesse de Valois), proches l’un de l’autre.

IMG_20190706_120810_8
L’élégant château de la Palme à Nortkerque

C’est ensuite la ferme du Pont Troué puis Ardres et ses lacs, anciennes tourbières. Lieu de villégiature. Les deux pôles urbains (Ardres et Bois-en-Ardres) sont maintenant reliés par une splendide piste cyclable bi-directionnelle, qui se réduit malheureusement à presque rien 300 mètres avant l’arrivée.

IMG_20190706_123611_3
Piste Ardres – Bois-en-Ardres     photo VBCO

Comme à Audruicq, les travaux de la place principale se terminent. Points positifs par rapport à avant : de plus larges trottoirs et quelques arceaux-recharges pour vélos électriques (e-bikes). Mais il n’y a pas d’arceaux ailleurs…notamment au lac, pourtant très fréquenté. Nous pique-niquons au bord du lac.

IMG_20190706_130110_5
Départ du lac après le pique-nique – photo VBCO

D’Ardres à Guînes: 9 km

Petites routes à travers Brêmes-les-Ardres et Balinghem, où le vélo est pris en compte (DSC, ainsi qu’une chaucidou rue du Camp du Drap d’Or).

IMG_20190706_142407_2
Un tout petit raccourci vélo à Brêmes – photo VBCO

Vers Andres, plusieurs chemins ruraux successifs sont interdits à toute circulation motorisée, hors engins agricoles et riverains. Ce qui donne un parcours bucolique et sécurisé.

Mais à l’arrivée sur la D244, 3 km avant Guînes, plus rien pour les vélos autre qu’une surlargeur minuscule (40 cm!) pas du tout sécurisante. Provisoire, espérons-le. D’autant que l’espace de l’ancienne voie ferrée Calais-Anvin semble disponible à cet endroit.

Guînes

Petite cité de 5600 habitants, autrefois capitale d’un comté qui eut un certain rayonnement au XIIème siècle. C’est un Viking, Sigfried, devenu le premier comte au Xème siècle, qui fortifia la ville, construisant la motte féodale encore existante au centre du bourg, surmontée depuis 1763 de la Tour de l’Horloge.

IMG_20190706_164704_0
Guînes est une charmante cité à 10 km de Calais – Vue depuis la motte castrale – photo VBCO

Visite de l’espace muséal interactif de la Tour de l’Horloge

Qui retrace l’histoire de la ville autour des deux événements principaux : la création du lieu par les Vikings, et l’entrevue du Camp du Drap d’Or (1520) entre les rois François Ier et Henry VIII. Un petit musée interactif qui fait la joie des grands (vie quotidienne au Moyen-Âge et au XVIème siècle, cuisine etc…) comme des petits, qui peuvent se vêtir en chevalier, fabriquer une cotte de maille, ou jouer aux jeux anciens.

IMG_20190706_164241_8
La Tour de l’Horloge fut érigée en 1763

De Guînes à Calais le long des canaux : 10 km

Cette balade est constituée du premier tronçon de voie verte réalisé dans le Calaisis (Eurovéloroute n°5), il y a 4 ans. Il emprunte le bord du canal de Guînes puis l’emplacement de l’ancienne voie ferrée Calais-Anvin, démantelée en 1955. On est là totalement hors circulation, le plus souvent sous une voûte de verdure.

Le Calaisis, autrefois appelé « Pays reconquis »,  fait partie du polder Calais-Dunkerque-Saint-Omer, créé par le delta de l’Aa. C’est une zone marécageuse gagnée sur la mer depuis le IXème siècle par assèchement. En témoignent les nombreux watergangs (chemins d’eau) rectilignes qui concentrent l’eau encore omniprésente. Des saules, aulnes et bouleaux, arbres des marais, les bordent et en maintiennent les berges. Parfois sous le niveau de la mer, cette zone est protégée pour l’instant encore par le cordon dunaire littoral.

Ces cours d’eau sont des exutoires, ils ont été créés pour vider l’eau vers la mer. Cela se fait par des écluses et des pompes au port de Calais. Les plus importants sont les Canaux de Saint-Omer, de Guînes, et d’Ardres, ainsi que la Rivière Neuve. Curiosité oubliée au passage : L’écluse carrée…

CIMG8621
Canal de Guînes au-dessus, Rivière Neuve en dessous!   Photo VBCO

Après 7 km, à Coulogne, la voie verte s’arrête. Elle a vocation à continuer le long des quais vers Calais, mais rien pour l’instant, malgré des plans prêts depuis…2008 !

On continue le long des quais de Calais, sans aménagements pour l’instant. Puis, c’est la photo devant le monument des « Six Bourgeois » et l’Hôtel de Ville.

IMG_20190706_184900_2CS
photo VBCO

Dimanche 7 juillet : Calais-Oye-Plage-Audruicq (28 km ) temps mitigé, puis ensoleillé

De Calais à Oye-Plage: 15 km

Nous suivons au départ de Calais les nombreux watergangs aux bords aménagés pour certains de pistes cyclables, comme ici le long du Canal de Marck.

CIMG8678
photo VBCO

Puis direction le Platier d’Oye, traversée de la ville de Marck (10 000 h), qui ne brille pas par ses aménagements « vélophiles » ! En revanche, le vélo commence à être pris en compte sur la commune voisine, Oye-Plage (5 300 h) notamment aux Hemmes d’Oye (zones 30) et au lieu-dit Tap-cul (chaucidou à pistes cyclables différenciées de la chaussée)

CIMG8586
chaucidou à Oye-Plage – photo VBCO

On passe devant la tour penchée. Destiné à tromper l’aviation alliée, ce leurre  représentant une église a été mal dynamité par les allemands à leur départ.

CIMG5741

Visite du Platier d’Oye

Nous sommes étonnés qu’il n’y ait pas de parking « vélo » dans ce lieu, que de nombreux cyclistes ne manquent sans doute pas de fréquenter. Nos vélos seront néanmoins abrités à l’intérieur d’une salle de la Maison de la Dune.

Une guide (Association des guides du Platier),  nous attendait pour nous faire découvrir l’histoire de ce lieu, puis en extérieur la flore et la faune de cette réserve naturelle d’ampleur nationale, étape importante pour les oiseaux migrateurs. Grâce aux jumelles, nous avons pu voir depuis les postes d’observation les canards, cygnes et aigrettes dans les flaques. Pique-nique sur place.

IMG_20190707_140812_1CS
Départ après le pique-nique  –  photo VBCO

De Oye-Plage à Audruicq:  (13km)

On rejoint par les petites routes l’aire de covoiturage de Vieille-Eglise. Puis c’est la piste cyclable quasi continue jusque Audruicq. Une belle réalisation du Département du Pas-de-Calais, mais qui traverse malheureusement plusieurs fois la D219 très fréquentée.

IMG_20190707_154539_2
photo VBCO

Arrivée à Audruicq

Pause de fin de balade au café de la mairie, en attendant le train.

IMG_20190707_162027_1

IMG_20190707_171001_3

3 réflexions sur “Véloroutes et voies vertes du Calaisis : deux jours de découverte

  1. Encore un excellent reportage sur le vélo et sur notre belle région. Je suis content que la relève avec de très jeunes cyclistes soient présents et en plus 28 kms c’est déja une belle ballade. C’est vraiment une ballade qui donne envies.
    A bientôt pour d’autres reportages.
    Cordialement
    Alain Guilbert

    J’aime

    1. Merci. Cette balade, et celles que j’ai déjà organisées il y a bien longtemps, me confortent dans l’idée que beaucoup de gens ont besoin d’être guidé.e.s pour se lancer. Ils ne le feraient sans doute pas seul.e.s. Le vélo sur plusieurs dizaines de km pour des familles avec enfant.s, ça ne va pas de soi, même lorsqu’on a affaire à des gens qui font déjà du vélo au quotidien.

      J’aime

  2. Bravo et beaucoup de courage…on voit sur les photos tout le travail à faire pour un vrai partage de la route en faveur des piétons et des vélos ! Jean Paul

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s