Juillet 2021: Congrès de la FUB à Montpellier

Comme tous les ans, se tenait du 2 au 4 juillet le congrès de la FUB. En 2021 à Montpellier.

Retour sur la journée technique du vendredi 2, consacrée aux échanges entre élus, techniciens, associatifs et professionnels du cycle

Velotaf: mode d’emploi du vélo au quotidien

Ce livre paru en 2019 (Editions Alternatives) est devenu une bible pour les vélotafeurs·euses. « Le velotaf c’est un moment pour soi », rappelle son auteur, Jérôme Sorrel. « Ça a commencé avec une voiture en panne. Il faut arrêter de se poser les questions : quel vélo? Quel équipement? Etc…Monte sur un vélo et vas-y! » assène-t-il.
On pense qu’il y a actuellement à 500 000 vélotafeurs en France. Développons un système vélo aussi complet et performant que le système voiture qui domine la vie, l’espace public, et la pensée depuis 50 ans.
Déployons aussi davantage le forfait mobilité durable (FMD). Travaillons à pouvoir cumuler ce FMD de 500€ avec le forfait Transport en Commun (loi climat et résilience).

Pour Jérôme Sorrel, il faut avant tout créer du désir. Sorrel va à contre courant:

« Le gouvernement se trompe d’objectif en créant des infrastructures, en apprenant à faire du vélo dans une forme de contrainte. Il faut créer du désir autour du vélo, qui est un outil formidable de socialisation. Chaque jour je m’impose de parler avec une personne : piéton, policier, motard, etc…des personnes que je ne peux voir qu’à vélo. »

Label: employeur pro vélo

Il en existait déjà un au niveau européen, comme l’explique Olivier Schneider, président de la FUB. Il faut que les entreprises deviennent nos alliées. 21 structures ont fait l’objet d’un atelier avec la FUB pour déterminer les freins, les obstacles, les bonnes pratiques existantes à valoriser, avec des employeurs et aussi des salariés. Certain.e.s jeunes ont aujourd’hui plus de conscience. Des entreprises sensibilisées influeront sur les politiques locales d’aménagement, éviteront les aberrations qu’on voit régulièrement.

Les points positifs du label: l’émulation, le concret, la légitimité : FUB, ADEME
La SNCF prend le label pour avancer, alors que le diagnostic n’était pas bon.
Le positif: ça a eu lieu, a permis de dialoguer avec le territoire, commercialement, ce sera valorisé…
1500 entreprises auraient déjà adhéré au dispositif employeurprovelo.fr
ENI est aussi engagé avec la FUB par les Certificats d’Economie d’Energie (CEE)

Message de Barbara Pompili aux congressistes

La ministre de la Transition Ecologique et Solidaire Barbara Pompili adresse un message aux congressistes, en insistant sur ce qui a été mis en place: Employeur pro vélo
Le programme d’aide Employeur Pro Vélo est doté de 40 millions d’euros. Le ministère mise sur la participation de 4500 employeurs

Atelier: Vélo et changement climatique

L’intermodalité en France

88% des deplacements intermodaux incluent un peu de marche. Pour les gares, la marche reste le principal mode d’accès.
Loi d’Orientation sur les Mobilités (LOM): 4% de l’affluence d’une gare devront être disponibles en parking sécurisé. Il y a plus de gens qui repartent de la gare à vélo(9%) que de personnes qui y accèdent (4%)
L’intermodalité en France, c’est encore seulement 3%
Selon Frédéric Héran,  il faut interroger l’utilité des parkings relais: pour lui, il s’agit d’une gabegie environnementale, un cadeau aux automobilistes, avec un coût abyssal, une efficacité douteuse, un conditionnement à l’utilisation du bus, et donc un frein à l’utilisation du vélo.

Lutte contre les Gaz à Effet de Serre : l’éloge du train et du vélo

Emission moyenne: 10, 5 tonnes de CO2 par an et par habitant·e en France
Elle s’est multipliée par 3 en 12 ans. La stratégie  nationale bas carbone a pour objectifs:
-28% d’ici 2030
-100% d’ici 2050

L’objectif de réduction est de 1,56%, la réalité c’est 6 fois moins: 0,25% ! Si on se fixe les objectifs nationaux du plan nv, soit 12%, on arrive à -7% des déplacements, et à -10%. C’est dans le cas de trajets moyens <10km. Si on passe à un trajet moyen de 10km, on est à -40%.

2019 – TER Calais-Lille – Photo VBCO

Télétravail: bilan GES négatif

Le numérique est à double tranchant: le télétravail, par exemple, a occasionné une sur-utilisation du numérique, dont l’impact sur les GES est négatif. Car les télétravailleurs ont tendance à s’installer plus loin, et s’ils se déplacent moins souvent mais plus loin, et qu’ils le font en voiture, le bilan est là aussi négatif.

SNCF

Le pôle Gares & connexions concerne 3000 gares qu’il s’agit de réhumaniser quand elles sont fermées ou partiellement inutilisées. Et de tirer des revenus en reproposant leur foncier, à la vente, mais aussi à l’occupation, par la collaboration de services. SNCF: 6 agences territoriales.

Exemple: la Gare des Fontinettes à Calais. Un bon potentiel pour renaître et redynamiser tout un quartier

Vélo et territoires.

 L’embarquement des vélos dans les bus est une exigence de la LOM. Rappel sur le tourisme à vélo.

Atelier: Un plan de circulation favorable au vélo

Rennes: le maître mot: APAISER LA CIRCULATION

Changer les mobilités, mais aussi améliorer la qualité de vie par des aménagements qui concernent tous les habitants, d’où la proposition de réaliser ce plan sur l’ensemble de la ville et pas seulement sur un hypercentre élargi.

Des propositions de vélo-rues, de mises en zone 30 ont été faites, en prenant l’exemple de Gand: la ville est découpée en secteurs rendus imperméables entre eux à la circulation automobile, mais pas aux modes actifs. Lille avait mis en place ce principe il y a longtemps déjà, renforcé en 2017.

Photo FUB


Car afin de décourager la circulation de transit, qui n’apporte que nuisances, on procède souvent par étapes:

  • 1 On met en zone 30. Pas suffisant
  • 2 On met en sens unique. Pas suffisant
  • 3 Enfin on met en sens unique tête-bêche

Seule cette dernière solution est très efficace.

Photo FUB

Prades, 6000 habitant·e·s: expérimentation sur une petite ville:

On a hiérarchisé les voiries, et proposé la mixité plutôt que la séparation des flux par des aménagements dédiés.

Aménagements cyclables ou pas?
Si <4000 véhicules / jour, pas besoin d’aménagements spécifiques. Pour une vélorue, il faut moins de 2000 véhicules / jour

Photo FUB

Coronapistes
2020 et 2021 ont été l’occasion d’expérimentation de ville à 30 km/h. Un pourcentage important des voies a été pérennisée, une rue à été transformée en vélo-rue, reprise par des terrasses.


A Rennes, le budget vélo tourne autour de 25 à 30 € par an et par habitant·e. Hors quartiers nouveaux.

Zone à Trafic Limité
Aurélien Boulé, conseiller municipal et métropolitain délégué au Développement de la pratique cyclable et du suivi des association cyclistes. Il expose l’expérience de Nantes.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s