Dunkerque à vélo: vivent « Les Courses Asteur » !

Dans l’agglomération de Dunkerque, depuis septembre dernier, particuliers, entreprises ou administrations peuvent choisir de faire effectuer leurs petites livraisons par des coursiers à vélo. «  Les Courses Asteur », c’est une petite entreprise moderne par bien des aspects. Le développement durable pour fond (le vélo), et l’économie solidaire pour mode Lire la suite

Fête du vélo à Calais: Natacha Bouchart essaie un vélo électrique!

CIMG4350

Dans le cadre de la Semaine du Développement Durable, se tenait ce week-end la « Fête du Vélo » partout où on a bien voulu l’organiser. A Calais, c’est l’association bien connue Opale Vélo Services qui l’a mise en place. Une réussite pour toute l’équipe de Christophe Achte, son président. On peut seulement regretter que l’investissement de la ville n’ait pas été plus important lors de cette Semaine. On aurait pu imaginer un vaste forum réunissant au delà du vélo, les autres associations liées à l’Environnement, afin de sensibiliser la population. Dommage…

Vendredi 3 juin

Ça a commencé hier soir par la projection à l’Alhambra du film « Bikes vs Cars », du Suédois Fredrik Gertten, qui essaie d’analyser vers quelle société nous allons en donnant encore et encore plus de place à la voiture. Au travers de militants infatigables de la cause du vélo, il montre aussi que tout n’est pas perdu, même si la tâche paraît immense…

 São Paulo, c’est 7 millions de voitures pour 20 millions d’habitants, un cycliste meurt chaque semaine et les commuters (banlieusards) passent une moyenne de trois heures dans leur cercueil à quatre roues. Dans la merveilleuse cité des Anges, du gasoil et des obèses (Los Angeles) 70 % de la ville sont occupés par des routes et des parkings. Et les Américains, champions toutes catégories, y compris les plus absurdes, passent cinquante-cinq jours par an dans leur bagnole pour aller bosser. La moitié des trajets en voiture aux Etats-Unis font moins de 5 kilomètres, une distance à la portée de tous les mollets, même non dopés. (D’après Telerama)

velosaopaulo
Une des militantes (São Paulo) interviewée dans le film.

Samedi 4 juin

C’est à la Halle de la Place d’Armes et sur le parvis qu ‘OVS a organisé avec ses partenaires (Ville, Sitac) différentes activités autour du vélo.

WP_20160604_015

D’abord une bourse aux vélos où les gens pouvaient déposer à la vente les vélos dont ils ne veulent plus. A charge pour les visiteurs intéressés de chercher parmi ceux-ci la perle rare !

 

WP_20160604_008

En suite une exposition relatant succinctement l’histoire de la bicyclette comme moyen de déplacement.

CIMG4354

WP_20160604_002

On a pu voir aussi des vélos un peu spéciaux : tandem +remorque pour des balades familiales pourquoi pas entre Coulogne et Guînes ! Et aussi différents vélos-caissons, pour des livraisons de proximité comme ce sera la cas bientôt à Dunkerque (article Le Phare Dunkerquois)

WP_20160604_001

CIMG4352

Sur une table étaient exposés des objets relookés ou recyclés à base d’éléments de vélos

WP_20160604_012(1)

A l’extérieur, un stand était consacré au système de vélos en libre-service, le Vel’in. Il suffisait de questionner les deux employés de Calais Opale Bus présents pour la circonstance pour tout connaître du fonctionnement de ce service du Sitac.

CIMG4356

Des parcours de mobilité avaient été installés pour le plus grand plaisir des plus jeunes : il faut dire qu’ils n’ont que très peu l’occasion de circuler à vélo dans la ville librement sans danger !!

CIMG4355

Des équipes de skate ont également fait par équipes des démonstrations de leur art.

CIMG4357

Natacha Bouchart essaie un vélo électrique !

Lors de sa visite de la manifestation en début d’après-midi, la maire de Calais a essayé un vélo à assistance électrique. Clin d’oeil pour la presse ou début d’une politique plus en faveur du vélo? C’est l’avenir qui le dira!

WP_20160604_016

 

Aires de covoiturage: vers un partenariat public-privé?

 

CIMG3708

Apparu de manière confidentielle il y a plusieurs années, le covoiturage, c’est-à-dire l’utilisation par plusieurs personnes de la voiture d’une d’entre elles pour effectuer un trajet, s’est depuis développé jusqu’à devenir une pratique de déplacement très courante, en premier lieu pour les jeunes générations, mais aussi de plus en plus chez les moins jeunes. Il faut dire que le système est souple et offre plein d’avantages :

 

 

Lire la suite

IKV: c’est parti!

Businessman cycling to work

Le décret concernant l’indemnité kilométrique vélo est paru au journal officiel ce 12 février 2016. N’hésitez pas à interpeler dès à présent votre employeur sur cette question.

Les salariés utilisant leur vélo pour se rendre au travail pourront percevoir 25 centimes d’euro par kilomètre, selon un décret paru ce vendredi 12 février au Journal Officiel. Cette indemnité kilométrique vélo était l’une des mesures phares de la loi sur la transition énergétique de Ségolène Royal. Des élus défenseurs du vélo avaient exprimé fin janvier leur préoccupation devant le retard pris dans l’adoption de ce décret d’application.

Avantages et inconvénients de l’IKV

Les +

• Elle se monte à 0,25€ du Km;
• Elle peut être cumulée avec l’abonnement de transport collectif à condition que ce ne soit pas pour effectuer la même partie du trajet, précise le décret. Les salariés pourront la percevoir s’ils utilisent leur vélo pour se rendre à la gare ou à l’arrêt de bus :

Imaginons un salarié qui utilise son vélo en intermodalité pour se rendre à la gare ou à l’arrêt de bus : il peut demander cette indemnité à son employeur.

• Valable pour tout type de vélo;
• Elle est exonérée d’impôt sur le revenu;
• Pour le chef d’entreprise, elle est exonérée de cotisations sociales;

Elle peut être mise en œuvre par accord d’entreprise ou par simple décision du chef d’entreprise après consultation du CE ou des délégués du personnel.

Les – :

Le Chef d’entreprise est libre d’appliquer ou non cette mesure;
• Elle est plafonnée à 200 € par an;
• Elle n’est pas déductible du montant des Impôts sur les Sociétés;
Elle ne concerne pas les salariés du public;
• Il n’est pas dit comment l’utilisation du vélo sera contrôlée.