« Le vélo dans les villes moyennes »: Saint-Omer, 23 juin 2017

Seminaire-velo-SO

Ce colloque, organisé par la Communauté d’Agglomération du Pays de Saint-Omer (CAPSO), en parallèle du Championnat de France de cyclisme sur route qui s’y est tenu, a vu   la présence de deux témoins de stature nationale sur la question : Frédéric Héran, chercheur en Economie des Transports à l’Université de Lille1, et Sylvie Banoun, « Madame Vélo » du gouvernement depuis décembre 2015. Lire la suite

Publicités

Véloroute du Littoral Côte d’Opale (1): Réflexions sur un itinéraire

CIMG6162 (2)
Entre Wissant et Escalles (Cap Blanc-Nez)

La véloroute européenne n°4, dite « de l’Europe Centrale », doit relier Roscoff à Kiev. Sa partie française suit principalement les zones côtières, dont la Côte d’Opale, de la Baie de Somme à la Frontière Belge. D’où son autre appellation de « Véloroute du Littoral ». J’ai voulu voir où en était l’état de réalisation dans le Pas-de-Calais, et l’ai donc Lire la suite

Un terre-plein central, pour quoi faire ?

CIMG4301_LI
Dunkerque, centre-ville: quelle utilité pour le terre-plein central? Quelle place pour le cycliste?

Les terre-pleins centraux (TPC) ont fleuri et fleurissent encore parfois sur nos routes, dans nos villes, particulièrement aux entrées et sorties, ou aussi à l’intérieur même des quartiers, jusque dans des aménagements de type « zone 30 ». Peints au sol ou réalisés « en dur », ils sont d’une utilité discutable et très coûteux. Ils s’avèrent aussi des plus Lire la suite

Être piéton à Calais (3): Fermer les chemins…ou les valoriser?

CIMG5452
Petit chemin entre les rues Sainsard et L. de Vinci

Ces chemins, parfois simple délimitation entre propriétés, sont souvent des espaces de respiration dans la ville, plus verts, moins construits. Aujourd’hui, ils sont parfois réhabilités avec bonheur (chemin des Pierrettes) mais ils sont le plus souvent ignorés et Lire la suite

Être piéton à Calais (2): le chemin des Pierrettes, un exemple à suivre…

CIMG5383

Les villes sont des lieux d’habitation, d’échanges et de circulation. Elles se sont construites au fur et à mesure autour d’espaces linéaires servant à se déplacer, dont la plupart sont devenues des rues, où se concentre aujourd’hui la circulation motorisée. Mais certains autres espaces de liaison, oubliés par le « progrès », sont restés des chemins, Lire la suite

Certains centres-villes ne meurent pas: une étude tente d’analyser pourquoi

cimg5548
Calais, rue Royale

On sait les centres de nos villes en difficulté, les raisons en sont connues : zones commerciales de périphérie, e-commerce, fuite des habitants et de la plupart des activités vers les extérieurs, disparition de la mixité habitat-travail-commerce-loisirs, la ville n’est plus que résidentielle. Une ville-dortoir en somme…Causes multifactorielles, mais en apparence seulement, car elles se rattachent toutes à une raison presque subliminale : le « manque » de place pour la voiture… Lire la suite

Centre-ville de Calais: partager la rue pour le bénéfice de tous

photo12
Un exemple de partage facile: le Pont George V

Alors que l’aménagement de la périphérie des villes est tout entier dédié à la voiture particulière, tenter de faire la même chose en centre-ville est illusoire : les vieux centres sont à la dimension du piéton et du cycliste, et c’est cette dimension là qui donne de la vie, Lire la suite