« Le vélo dans les villes moyennes »: Saint-Omer, 23 juin 2017

Seminaire-velo-SO

Ce colloque, organisé par la Communauté d’Agglomération du Pays de Saint-Omer (CAPSO), en parallèle du Championnat de France de cyclisme sur route qui s’y est tenu, a vu   la présence de deux témoins de stature nationale sur la question : Frédéric Héran, chercheur en Economie des Transports à l’Université de Lille1, et Sylvie Banoun, « Madame Vélo » du gouvernement depuis décembre 2015. Lire la suite

Publicités

Véloroute du Littoral Côte d’Opale (1): Réflexions sur un itinéraire

CIMG6162 (2)
Entre Wissant et Escalles (Cap Blanc-Nez)

La véloroute européenne n°4, dite « de l’Europe Centrale », doit relier Roscoff à Kiev. Sa partie française suit principalement les zones côtières, dont la Côte d’Opale, de la Baie de Somme à la Frontière Belge. D’où son autre appellation de « Véloroute du Littoral ». J’ai voulu voir où en était l’état de réalisation dans le Pas-de-Calais, et l’ai donc Lire la suite

Un terre-plein central, pour quoi faire ?

CIMG4301_LI
Dunkerque, centre-ville: quelle utilité pour le terre-plein central? Quelle place pour le cycliste?

Les terre-pleins centraux (TPC) ont fleuri et fleurissent encore parfois sur nos routes, dans nos villes, particulièrement aux entrées et sorties, ou aussi à l’intérieur même des quartiers, jusque dans des aménagements de type « zone 30 ». Peints au sol ou réalisés « en dur », ils sont d’une utilité discutable et très coûteux. Ils s’avèrent aussi des plus Lire la suite

Être piéton à Calais (2): le chemin des Pierrettes, un exemple à suivre…

CIMG5383

Les villes sont des lieux d’habitation, d’échanges et de circulation. Elles se sont construites au fur et à mesure autour d’espaces linéaires servant à se déplacer, dont la plupart sont devenues des rues, où se concentre aujourd’hui la circulation motorisée. Mais certains autres espaces de liaison, oubliés par le « progrès », sont restés des chemins, Lire la suite

Certains centres-villes ne meurent pas: une étude tente d’analyser pourquoi

cimg5548
Calais, rue Royale

On sait les centres de nos villes en difficulté, les raisons en sont connues : zones commerciales de périphérie, e-commerce, fuite des habitants et de la plupart des activités vers les extérieurs, disparition de la mixité habitat-travail-commerce-loisirs, la ville n’est plus que résidentielle. Une ville-dortoir en somme…Causes multifactorielles, mais en apparence seulement, car elles se rattachent toutes à une raison presque subliminale : le « manque » de place pour la voiture… Lire la suite