Un terre-plein central, pour quoi faire ?

CIMG4301_LI
Dunkerque, centre-ville: quelle utilité pour le terre-plein central? Quelle place pour le cycliste?

Les terre-pleins centraux (TPC) ont fleuri et fleurissent encore parfois sur nos routes, dans nos villes, particulièrement aux entrées et sorties, ou aussi à l’intérieur même des quartiers, jusque dans des aménagements de type « zone 30 ». Peints au sol ou réalisés « en dur », ils sont d’une utilité discutable et très coûteux. Ils s’avèrent aussi des plus Lire la suite

Dunkerque à vélo: vivent « Les Courses Asteur » !

Dans l’agglomération de Dunkerque, depuis septembre dernier, particuliers, entreprises ou administrations peuvent choisir de faire effectuer leurs petites livraisons par des coursiers à vélo. «  Les Courses Asteur », c’est une petite entreprise moderne par bien des aspects. Le développement durable pour fond (le vélo), et l’économie solidaire pour mode Lire la suite

Dunkerque « bike-friendly »? Voie verte, aménagements et pédagogie:14 sur 20

carnaDk2
Carnaval et vélo, même combat…puisque la voiture n’y est pas!

content

C’est sans doute sur la Côte d’Opale la ville et l’agglomération qui prennent le mieux en compte le vélo, non seulement dans les aménagements, mais aussi dans la communication en direction des usagers. L’objectif étant ici de faire de nouveaux adeptes.

Comme Calais, au centre d’un polder reconquis sur la mer au long des siècles, Dunkerque est quadrillée par de nombreux canaux de tailles différentes, allant du « watergang » permettant l’assèchement de la terre, aux grands canaux exutoires vers la mer (Canal de Saint-Omer et de Guînes dans le Calaisis, Canaux de Bourbourg, de Bergues, des Moëres et de la Colme dans le Dunkerquois). Si Bruges est connue comme une des « Venise du Nord », Calais et Dunkerque pourraient tout autant porter ce surnom. Mais chez nous, on n’a jamais vraiment su valoriser la présence de l’eau dans la ville…entre autres !

Du vélo sur les berges

Des Canaux, c’est autant d’anciens chemins de halage qui constituent le maillage idéal pour un réseau de voies vertes (ou cyclables) à des fins touristiques permettant de découvrir l’arrière-pays.

Ici, à Dunkerque, contrairement à Calais, les voies sur berges sont utilisées depuis longtemps comme itinéraires cyclables privilégiés.

CIMG3318Photos de voies sur berge, quais et ponts

CIMG3329
A Dunkerque on a aménagé les voies sur berge en piéton-vélo. Pas à Calais. Ce sont pourtant les mêmes ponts! (George V, Freycinet, Mollien)

CIMG3328

CIMG3326
Agréable quai près de la gare. Ici on a pensé au vélo et aux arbres. Rien à voir avec le quai du Commerce (Calais) pourtant dans une configuration proche…
CIMG3330
Dunkerque: autre voie sur berge

Un réseau cyclable développé

L’agglomération (la CUD, Communauté Urbaine de Dunkerque) s’occupe depuis longtemps de la politique cyclable. Même si la place aujourd’hui faite au vélo est encore nettement perfectible, beaucoup de choses ont été réalisées grâce à une politique constante, programmée et cohérente de 1989 à 2014. Une politique qui se décline dans chaque commune. Une cohérence d’ensemble qui est ignorée à Calais.

Le réseau de l’agglomération compte plus de 150 km de voies cyclables, dont 74 à Dunkerque même. Le centre-ville, par exemple, a été refait dans une vraie « zone 30 », clairement identifiable par tous les usagers.

CIMG3303

CIMG3302
Centre-ville, proche mairie. Les vélos sont admis partout à contre-sens, et c’est visible pour tous!
CIMG3301
Rue du Président Wilson

De plus, tous les feux sont en train d’être équipés de la signalisation permettant aux cyclistes de tourner à droite au feu rouge, conformément à l’arrêté du 27 janvier 2012, non mis en place à Calais.

CIMG3304

Stationnement

De nombreux parcs à vélos sont implantés dans l’agglomération. La ville même de Dunkerque dispose de 800 arceaux de stationnement. Les bâtiments publics en sont bien sûr dotés.

CIMG3317

      30 des 50 écoles maternelles et élémentaires sont équipées de garages à vélos

Un VLS (vélo en libre service): le DK’vélo.

Installé en 2013, sur le même modèle et après celui de Calais (2010), le Dk’vélo développe 280 vélos sur 31 stations.

CIMG3316

Communication

L’agglomération mène une action informative et incitative en faveur du vélo, dans le cadre d’une politique plus générale de transports durables . Cela se traduit notamment par des petits dépliants bien utiles et pour les habitants cyclistes ou non, et pour les visiteurs: plan des pistes cyclables, conseils aux cyclistes, infos sur la réglementation…

DK-leaflets

Voie verte

Une voie verte a été aménagée de Dunkerque sud, près du Quai aux Fleurs à Rosendaël pour l’instant, soit environ 2,5km. Cette voie verte fait partie de l’Euroveloroute n°4 (dite Roscoff-Kiev) qui longe le littoral de la Manche et de la Mer du Nord. Peu de portions françaises de cet itinéraire sont actuellement réalisées.

CIMG3323

Cette portion, bien sécurisée (éclairage), a été aménagée le long d’une voie de chemin de fer quasi désaffectée. Elle est d’ores et déjà intégrée par les habitants comme un lieu de promenade mais aussi comme un axe alternatif de circulation, desservant un lycée.

CIMG3320

CIMG3321

Une maison de la voie verte?

Un projet est à l’étude pour implanter une « Maison de la Voie Verte », une structure qui constituerait un point d’activités liées au vélo (tourisme, réparations, restauration?) mais pas seulement, avec un objectif de création d’emplois. Le lieu pressenti est actuellement l’ancien presbytère de Bray-Dunes, situé sur le parcours de cette EV4 qui doit se prolonger vers la Belgique. Nous y reviendrons.

En attendant, lire aussi l’article VDN